Lutte contre Ebola : remise au ministère de la Santé du centre des survivants à l'épidemie

Vendredi 7 Février 2020 - 17:55

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le centre facilitera l’accès au traitement des survivants de Mambasa qui jadis se rendaient à Beni,  à Komanda ou à Bunia pour des soins appropriés.

 

Le Dr Richard Kitenge, représentant le ministère de la Santé à Mambasa en Ituri, a réceptionné ce centre, le mercredi 5 février, de l’Organisation mondiale de la santé représentée pour la circonstance par son coordonnateur terrain, le Dr John Otshudiema.

Le centre des survivants à Ebola à Mombasa fait partie du Programme de prise en charge et de suivi des personnes guéries d’Ebola dans la région du Nord et du Sud-Kivu et de l’Ituri, qui existe en RDC depuis la neuvième épidémie à Bikoro dans la province de l’Equateur en 2018. Il est coordonné par le Dr Richard Kitenge, expert en prise en charge médicale de la maladie à virus Ebola (MVE).

Le Dr Richard a fait savoir que ce programme a été mis en place par le ministère de la Santé afin de répondre aux besoins médicaux et psychosociaux des vainqueurs de la MVE et aux questions sur les séquelles de la MVE, la réactivation du virus, le réservoir du virus et s’occupe aussi des contacts des vainqueurs.

Evolution de la situation épidémiologique

Le bulletin quotidien de la situation épidémiologique indique que, depuis le début de l’épidémie le 1er aout 2018, le cumul des cas est de trois mille quatre cent trente, dont trois mille trois cent sept confirmés et cent vingt-trois probables. Au total, il y a eu deux mille deux cent cinquante et un décès. Parmi ces décès, il y a deux mille cent vingt-huit cas confirmés et cent vingt-trois probables. Le nombre des personnes guéries est de mille cent soixante-quatre. S’agissant de la vaccination, plus de dix mille personnes ont été vaccinées, jusqu’au 3 février 2020, avec le 2nd vaccin Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo (Johnson&Johnson) dans les deux aires de santé de Karisimbi à Goma. Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018 avec le vaccin rVSV-ZEBOV, deux cent quatre-vingt-quatre mille quatre cent vingt-sept personnes ont été vaccinées.

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

La clinique des survivants à Ebola

Notification: 

Non