Lutte contre la rougeole : l’Unicef achemine des kits médicaux dans les centres de santé

Mercredi 9 Octobre 2019 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Mille cent onze lots supplémentaires, contenant des antibiotiques, des sels de réhydratation, de la vitamine A, des analgésiques, des antipyrétiques et d'autres fournitures seront acheminés dans les zones à risque de la maladie virale hautement contagieuse et potentiellement mortelle, pour soigner plus de cent onze mille personnes infectées.

 

 

 

L'année dernière, l'agence onusienne avait fourni plus de huit millions de doses de vaccin contre la rougeole pour les interventions d'urgence mises en place par plusieurs organisations. En outre, elle a organisé la réponse à l’épidémie dans huit provinces durement touchées, vaccinant plus d’un million d'enfants. La plus récente s'est achevée le mois dernier au Kasaï central, où plus de deux cent dix mille enfants ont été vaccinés.

Le représentant du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) en République démocratique du Congo (RDC), Edouard Beigbeder, a souligné que son institution lutte contre l'épidémie de rougeole sur deux fronts, à savoir prévenir les infections et prévenir les décès. 

« Avec le gouvernement et ses principaux partenaires, l'Unicef a vacciné les enfants contre la rougeole et, en même temps, fourni aux centres de santé des médicaments qui traitent les symptômes et améliorent les chances de survie des personnes déjà infectées »,  a-t-il déclaré. Il a, par ailleurs, indiqué que l’Unicef est confronté à cette situation alarmante parce que des millions d'enfants congolais ne bénéficient pas de la vaccination de routine et n'ont pas accès aux soins de santé lorsqu'ils tombent malades. « En outre, la faiblesse du système de santé, l'insécurité, la méfiance de la communauté à l'égard des vaccins et des vaccinateurs et les difficultés logistiques sont autant de facteurs qui font qu'un grand nombre d'enfants non vaccinés courent le risque de contracter cette maladie », a-t-il relevé.

Le représentant de l’Unicef a plaidé pour le renforcement du programme de la vaccination afin d’éradiquer la rougeole. « Si nous voulons éviter des flambées massives de rougeole comme celle-ci à l'avenir, il faut investir massivement dans le renforcement du programme national de vaccination de la RDC et combler les graves lacunes de la couverture vaccinale », a averti Edouard Beigbeder.

Depuis janvier, deux cent trois mille cent soixante-dix-neuf cas de rougeole ont été signalés dans toutes les vingt-six provinces du pays, dont quatre mille décès.  Les enfants de moins de 5 ans représentent 74% des infections et près de 90% des décès. Pour assurer une immunité complète et prévenir les épidémies de la rougeole, deux doses de vaccin contre cette maladie sont recommandées et, selon l'Organisation mondiale de la santé, environ 95% de la population doit être vaccinée. En RDC, la couverture vaccinale contre la rougeole n'était que de 57% en 2018.

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

Un enfant vacciné est protégé contre la rougeole

Notification: 

Non