Match Congo-Guinée-Bissau : ambiance électrisante à Alphonse-Massamba-Débat

Lundi 18 Novembre 2019 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Plus de dix mille supporters ont assisté à la rencontre qui a opposé les Congolais et Bissau-Guinéens, le 17 novembre, à Brazzaville lors de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021. Une rencontre qui a suscité une ambiance époustouflante.

Dès le coup d’envoi du match, les supporters congolais, enthousiastes de gagner face à l’équipe adverse, chantaient, dansaient, criaient, sautaient dans le seul but d’encourager leur équipe.

Habillés, pour la plupart, en maillots et écharpes aux couleurs du drapeau national, les passionnés de foot, hommes comme femmes ainsi que les enfants, avaient répondu présents au rendez-vous. Dans les tribunes du stade, on ne pouvait s’empêcher de regarder et de rire face aux grimaces des mascottes humaines peintes en vert, jaune et rouge.

Le match s’est déroulé dans une atmosphère très agitée et une ambiance folle dans les tribunes: les sons des trompettes et tambours, les cris des spectateurs réagissant à la moindre action du jeu, fusaient de partout.

Après le premier but marqué à la 10e mn par le joueur congolais, Prince Vinny Ibara Douniama, l’ambiance a été extraordinaire. Une joie immense faisant trembler le stade. Très confiants pour la victoire, les supporters congolais ont animé le stade jusqu’au terme des deux parties de la rencontre qui s’est soldée en leur faveur.

Du coté des Bissau-Guinéens, l’ambiance était très morose. Le découragement et la désolation étaient sur le visage. Persuader de gagner ou de faire un match nul, à en croire un des supporters, ces derniers ont réalisé leur défaite après les deux derniers buts des joueurs congolais, notamment Ganvoula et Makiese.

Notons qu’au terme du match, la victoire congolaise a déchaîné ses supporters qui ont pris d’assaut les ruelles et avenues de la ville. Criant, sautant de joie, ils ont mis à mal la circulation publique. Fort heureusement que les agents de l’ordre étaient présents sur le terrain pour calmer la foule et contrer tout débordement explosif.

Gloria Lossele et Merveille Atipo

Légendes et crédits photo : 

Le public s’extasiant après le deuxième but engendré par Ganvoula

Notification: 

Non