Mazembe : le renouveau par les jeunes formés au club ?

Samedi 6 Juin 2020 - 14:20

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Sacré champion du Congo 2020 à la suite de l’arrêt de la 25e édition du championnat de la Ligue nationale de football (Linafoot) en sa manche aller à cause de la pandémie de la covid-19, le Tout-Puissant Mazembe de Lubumbashi devra faire peau neuve pour sa campagne africaine.

C’est depuis 2015 que cet ogre du football national et continental n’a pu brandir un trophée continental. Et l’objectif du club la saison prochaine est de ramener une étoile africaine supplémentaire. Aussi Mazembe se prémunit déjà pour ce faire. Le staff technique dirigé par l’entraîneur serbe Dragan Cvetkovic -qui a repris le tablier de l’ancien coach principal Pamphile Miyaho Kazembe bien qu’il soit encore dans le staff technique- a déjà transmis son plan de recrutement au président sponsor du club, le Moise Katumbi Chapwe. «L’entraîneur actuel, Goran Cvetkovic, a déjà rencontré le chairman il y a quelques jours. Lors de la future assemblée générale du club, plusieurs décisions importantes seront annoncées aux supporters... Le plan de recrutement est déjà sur la table de Moise Katumbi. Aucun nom n’a été officialisé aujourd’hui. Nous avons la vision des joueurs qui sont formés au club », a déclaré le chargé de communication du club, Héritier Yindula dans la presse lushoise. Des décisions importantes sur l’avenir du club ont été prises, a-t-il affirmé.

Budget important

Mazembe tient à garder son rang d’un des clubs africains de football dont l’assise financière est solide, avec un budget annuel supérieur à 8 millions d’euros. Et l’artisan de la bonne figure et de santé financière est bien entendu l’homme d’affaires Moise Katumbi, ancien gouverneur de l’ex-province minière du Katanga. Il a réussi un pari rare en Afrique, remettre en état un club avec une histoire exceptionnelle et qui semblait un peu délaissé avant sa venue.

Avant son exil forcé en Europe pour des raisons politiques et son retour après les élections de décembre 2018, Moise Katumbi avait laissé le club avec un budget de 13,4 millions d’euros, fait-on savoir, et une douzaine de partenaires et sponsors fidèles. Mais la principale source de revenus provient de Moïse Katumbi, via sa société Mining Company Katanga (MCK). « Cela représente entre 50 et 70 % du budget annuel », a laissé entendre Salomon Idi Kalonda Della, directeur financier du club. La billetterie et les transferts des joueurs sont aussi des sources financières pour le club noir et blanc de Lubumbashi. Avec ce budget important, Mazembe recrute au pays et mais aussi à l’étranger, offrant des salaires attractifs sur le continent. Le bulletin de paie d’un joueur va de 2700 pour atteindre même 20 mille euros, alors que l’entraîneur a un revenu mensuel de pas moins de 10 mille euros. La masse salariale des Corbeaux du Grand Katanga représente 40 à 50 % du budget du club.

L’Option jeunes formés au club

Mazembe compte s’appuyer sur ses propres joueurs pour la saison, et c’est avec raison. En effet, le club dispose d’un centre de formation, sans doute, le meilleur au pays. La Katumbi Football Academy existe depuis 2009 et fait partie intégrante du club. Une soixantaine des jeunes y sont logés, nourris et formés, et chacun touche entre 90 et 270 euros par mois, en plus des entraîneurs chargés de leur formation. Certes, le coût de la formation est élevé, comme dans d’autres centres de formation, mais le club y tient, car il s’agit d’un investissement important, qui vise à former ses joueurs appelés à intégrer l’effectif professionnel ; ce fut le cas de Merveille Bope, aujourd’hui au Standard de Liège en Belgique, ou encore de l’actuel buteur maison, Jackson Muleka, convoité en Afrique et en Europe. Après la dure période de la Covid-19, le renouveau du TP Mazembe ne pourrait-il donc pas passer par son centre de formation, la Katumbi Football Academy ? Le plan de recrutement sera assez significatif à ce sujet.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Mazembe

Notification: 

Non