Musique : Djoson philosophe et son Super Nkolo Mboka présentent l’album « Multicolor »

Samedi 8 Août 2020 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La cérémonie de présentation de ce premier album lancé après le confinement, a eu lieu à la galerie du musée du bassin du Congo des Dépêches de Brazzaville, le 7 août.

Après sa sortie numérique il y a quelques mois par la maison Cyriaque Bassoka distributions du feu producteur éponyme, l’album « Multicolor » qui est le résultat des expériences de l’artiste vécues dans les pays hispano-lusophones de l’Amérique latine, « Multicolor » est dorénavant disponible en support physique (compact disc et vidéo) grâce aux efforts d’Anitha Ngapy Productions.

Cet opus qui est un véritable régal des belles sonorités contient douze titres. Il s’agit de : “Hola-Ola”; “Rumba na piste”; “Salsa del Congo” ; “Efandza nteke” ; “Samba do Congo”; “Envoûtement” de Djoson philosophe ; “Pecheur Mundele” de Mboloko ; “Autrui” de Fred Givson ; “Souci fort” de Davor k ; et enfin “Ya Dious” ; “Mayi ya lobo” ; et “TO bina” de Djoson philosophe.

Album pluridimensionnel, « Multicolor » est un condensé de plusieurs styles de genres musicaux, entre autres, la rumba, la salsa, la samba, le folklore, et le ndombolo. Cet opus avait déjà permis au public mélomane de la bonne musique de déguster quatre titres des douze, à savoir : “Envoûtement”, “Rumba na piste”, “Efandza nteke” et “TO bina”.

« Multicolor » est le mélange des couleurs dans la musique. Il est selon le président de l’orchestre Super Nkolo Mboka, le mélange des styles pour sortir de la monotonie qui tue à petit feu la musique congolaise, et surtout pour lutter pour la visibilité de la musique congolaise à l’étranger.

Cette conférence de presse, a été l’occasion pour Djoson philosophe d’expliquer à la presse le contenu et la profondeur de ses messages contenus dans cet opus.  « L’album Multicolor, est le premier album à être mis sur le marché après le confinement en cette période de Covid-19. Sans la musique on est rien. Multicolor, c’est un album de l’indépendance. C’est tout aussi un album du Vivre ensemble », a lancé Djoson philosophe.

Quant à la question de savoir quelle est sa chanson préférée ? Djoson philosophe a répondu en bon père de famille. « Un papa qui a plusieurs enfants ne peut choisir l’un d’entre eux pour dire que c’est lui le meilleur. Bref, je n’ai pas un choix particulier. Chaque chanson à son inspiration. Je les aime toutes. »

Djoson philosophe a profité de l’occasion pour remercier le directeur des rédactions des Dépêches de Brazzaville, Emile Gankama, pour son apport technique (critiques et conseils) dans la composition de certaines chansons ramenant vers la rumba Ondemba.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Djoson philosophe au centre lors de la conférence de presse (crédit photo/ Akim le Negro) Photo 2 : L'artiste musicien Djoson philosophe patron de l'orchestre Super Nkolo Mboka (crédit photo/ Akim le Negro) Photo 3 : Les artistes musiciens de l'orchestre Super Nkolo Mboka (crédit photo/ Akim le Negro)

Notification: 

Non