Musique : l’artiste "Mwana 14 ans" promeut un coupé décalé moraliste

Jeudi 5 Décembre 2019 - 21:22

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

À l’inverse d’autres artistes du registre coupé décalé, Claude Samba, dit Mwana 14 ans, va lancer, au cours de ce mois, un single de trois titres sans verser dans des propos obscènes et dépourvus de sens.

Si la musique coupé décalé est connue pour son contenu quelque peu abject, Mwana 14 ans rêve d’en briser les règles. Son opus de trois titres - "Déception", "Education" et "l’Amour du prochain" - qui égayera les mélomanes en ce mois de fête se positionne plutôt dans l’éducation et la sensibilisation. Il se dit être révolté par la texture que revêt désormais ce genre musical depuis que quelques artistes « insensés » ont cannibalisé son contenu.                                                  

 Dans la chanson "Education", par exemple, il attire l’attention des jeunes face à la dépravation des mœurs. Ces derniers consommant en grande partie des stupéfiants qui les sortent de cette cour commune qu’est la société dans laquelle « nous vivons avec nos parents biologiques, nos aînés et bien d’autres ».

Ce titre est un message fort à cette jeunesse, une école de conscientisation et de responsabilité pour elle dont le mauvais comportement est à déplorer car elle est l’espoir de toute une génération. Un espoir qui repose sur leurs épaules. Ne dit-on pas que « c’est la relève de demain ? ». Ce statut que lui confère la société est à entretenir et à préserver.

Par contre, "L’Amour du prochain" est un titre qui appelle l’homme à bannir l’hypocrisie. Un côté sombre le réduisant à la neutralité. Ainsi Mwana 14 ans l’invite-t-il à plus de considération, au respect mutuel entre frères. C’est au travers un coupé décalé mélangé à une dose de rumba que l’artiste se glisse dans la peau d’éducateur. « Je suis venu dans la musique pour rappeler à ces jeunes de proposer la bonne musique, une musique teintée de messages éducatifs, révélateurs et dotés de bon sens », a-t-il indiqué en substance.

Il demande aux gens de bonne volonté de le soutenir le long de sa carrière artistique. Un appel de pied qu’il fait à ces producteurs de spectacles, aux mécènes et aux sponsors car les bonnes choses, selon Mwana 14 ans, sont à venir. Claude Samba a composé sa première chanson à l’âge de 8 ans. L’heure aurait sonné maintenant pour qu’il prenne les choses en main. Notons que dans ce maxi single, il est accompagné par Chinois Motanga et Roland au chant. A la guitare, il a sollicité l’expertise des solistes comme Idriss Missapi, Zola et Loko Félicien.

Achille Tchikabaka

Légendes et crédits photo : 

Claude Samba dit Mwana 14 ans

Notification: 

Non