Parlement : sénateurs et députés outillés pour mieux contrôler et évaluer les politiques publiques

Lundi 18 Novembre 2019 - 14:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Un séminaire de renforcement de  capacités dans le domaine clôturé, le 15 novemebre, à Brazzaville a été organisé par l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF),  en faveur des parlementaires congolais.

Le séminaire d’information de deux jours a été animé par trois experts dont deux sénateurs venus du Québec et de France. Six sous-thèmes ont été développés à cet effet, parmi lesquels « Les procédures d’évaluation parlementaire des politiques publiques et les spécificités de l’évaluation parlementaire canadienne et française ». A travers ces thèmes, les participants ont acquis de nouvelles connaissances dans le contrôle et l’évaluation parlementaire des politiques publiques. «Ces thèmes variés et riches sont d’une pertinence avérée pour tous les parlements de l’espace francophone, engagés depuis des décennies dans la consolidation de la démocratie parlementaire, mais aussi dans la mise en place des mécanismes d’évaluation des politiques publiques », a indiqué un expert.

Pour les parlementaires congolais, cette session de formation  est venue renforcer leurs aptitudes afin de leur permettre de bien accomplir leurs missions régaliennes. «L’objectif visé par ce séminaire est de permettre aux parlementaires d’apprendre des techniques appropriées, nous permettant de nous assurer au mieux nos missions quotidiennes, en ce qui concerne le contrôle et l’évaluation des politiques publiques », s’est réjoui Alphonse Boudonesa, délégué adjoint de l’APF Congo et deuxième vice-pésident du Sénat, qui a patronné la cérémonie de clôture.

Notons que l’APF est une organisation interparlementaire composée de quatre-vingt-trois sections, formée par les parlements et organisations interparlementaires ayant en commun la langue française. Assemblée consultative de la Francophonie, elle travaille à la promotion de la démocratie, de l'État de droit et des droits de la personne vivant dans l'espace francophone. Elle contribue aussi au rayonnement de la langue française et à la promotion de la diversité des expressions culturelles. Par ailleurs, l'APF met en œuvre des actions dans les domaines de la coopération interparlementaire au sein des parlements de cet espace linguistique.

Firmin Oyé et Jean Jacques Koubemba

Notification: 

Non