Portrait : Gaëlle Prudencio, bloggeuse et créatrice de mode grande taille

Lundi 26 Août 2019 - 15:34

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le regard que la société porte sur les femmes rondes est devenu un réel problème d 'image qui pousse ces dernières dans la quête d 'une silhouette de rêve en passant toute la vie à faire des régimes alimentaires qui ne donnent pas toujours un résultat probant. Belle et intelligente, Gaëlle Prudencio passe outre les diktats en créant un mouvement positif pour influencer et faire accepter aux femmes leurs kilos en trop.

Originaire du Benin, née au Sénégal et grandie en République démocratique du Congo durant son adolescence, Gaëlle Prudencio est une bloggeuse mode vivant en région parisienne en véritable « Mama Africa ». Ayant le ras-le-bol d'être mal dans sa peau, de ne pas trouver chez les grandes marques européennes chaussures et vêtements conformément à sa silhouette, de lire des paroles déprimantes sur les réseaux sociaux et de subir des régimes drastiques, la girl boss se livre à un combat d’acceptation de soi jusqu'à entreprendre dans le secteur. « Il y a quelques années, je défilais en maillot de bain pour le salon de la lingerie en mettant à nu mon corps. Ce défi personnel relevé fut un apport considérable sur ma motivation », confie Gaëlle Prudencio.

En 2007, captivée par la mode, elle choisit de s'imprégner sur celle définissant spécifiquement des grandes tailles. Un challenge qui réunit près d'une cinquantaines d’autres bloggeuses, toutes francophones, qui se retrouvent fières de leurs formes et continuent ainsi à tenir leurs blogs.

Gaëlle Prudencio lance, en 2013, sur les réseaux sociaux l’Hashtag (#) french curves afin de montrer que la taille et la mode ne sont pas une affaire de poids ni de surpoids, encourageant ainsi les femmes rondes à s'aimer et à s’accepter telles quelles.

Juriste de formation en droit social, elle transforme sa passion pour la mode grande taille en faisant de ce hobby un véritable projet d'entrepreneuriat. En 2017, elle crée et lance sur le marché de la mode « Ibilola », signifiant : « la naissance est une richesse », nom rendant hommage à sa défunte sœur dont le rêve était de travailler dans l'industrie vestimentaire. 

Ibilola est une marque et ligne d'habits en pagne Wax qui propose une mode au tempo de la body-positive (connaître son corps, l'accepter, l'aimer, l'habiller et le sublimer) en plusieurs tailles. « Je suis émue qu’aujourd’hui, plusieurs marques de hautes coutures commencent à introduire des mannequins grande taille dans leurs boutiques et défilés de mode. Cela donne un ton et une avancée significative dans la place que la femme grosse occupe dans la société et surtout dans l'industrie la plus consommée de la planète par elle », s'est-elle réjouie.

A la question de savoir comment elle fait pour être aussi rayonnante bien qu'elle soit une femme grosse. Elle répond : « Est-ce incompatible ? Doit-on forcément se sentir mal dans sa peau car on ne correspond pas aux standards de beauté de la société ? Je suis  consciente d’être 100% canon et je n’attends pas de perdre du poids pour être heureuse et, croyez-moi, ça se joue maintenant et tout de suite ». Allant de collection en collection, après tant de succès dans son entreprise, Gaëlle ne compte pas dormir sur ses lauriers et voudrait emmener Ibilola dans la sphère cosmopolite pour la rendre incontournable à l’avenir.

Karim Yunduka

Légendes et crédits photo : 

Gaëlle Prudencio

Notification: 

Non