Prétendu génocide des Laris : le MCDDI s’insurge contre le repli identitaire

Lundi 12 Novembre 2018 - 17:50

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

A l’issue de la réunion du bureau exécutif national de leur parti tenue le 12 novembre, à Brazzaville, les membres de cette instance dirigeante se sont dressés contre la malveillance des allégations sur le prétendu "Génocide des Laris au Congo".

Le bureau exécutif national du  Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI) a indiqué que les affirmations d'un prétendu génocide des Laris visent uniquement à susciter et entretenir le ressentiment, la haine ethnique et le repli identitaire qui sont aujourd’hui contraires aux intérêts du Congo et de toutes ses composantes sans exception. Pour cette instance, l’auteur de cet ouvrage a des velléités de manipuler la population à des fins politiciennes.

En effet, ont  affirmé les membres du bureau exécutif national du MCDDI, en se fondant sur la définition du mot génocide, il n’y a jamais eu de « génocide des Laris au Congo » ou de toute autre composante de la population congolaise, même si, ont-ils rappelé, le Congo a connu une succession de troubles socio-politiques qui ont endeuillé, meurtri et appauvri ses habitants, particulièrement dans le département du Pool, ces dernières années.

Le bureau exécutif national du MCDDI note, avec indignation, que le prétendu génocide des Laris est évoqué au moment où le gouvernement œuvre sur le terrain pour la consolidation de la paix dans le Pool avec le lancement du Programme de désarmement, démobilisation et réintégration des ex-combattants doublé de l’opération de réinstallation de la population dans les localités d’origine.

Les participants à cette réunion ont estimé qu’aucun Congolais n’a le droit de détruire l’équilibre encore fragile du Congo qui est dans une phase de consolidation de la paix dans cette partie du pays.

Le bureau exécutif national du MCDDI invite tous les Congolais à tourner le dos au passé sombre et à devenir chacun un artisan de la paix et de la concorde nationale, afin que le Congo se développe harmonieusement au profit de tous.

Les membres de cette instance dirigeante ont réitéré leur soutien au président de la République, Denis Sassou N’Guesso.

 

 

 

 

Roger Ngombé

Légendes et crédits photo : 

Le présidium des travaux

Notification: 

Non