Promotion des droits des personnes handicapées: le Giohac mène une campagne de sensibilisation dans des écoles

Vendredi 24 Mai 2019 - 16:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Groupement des intellectuels et ouvriers handicapés du Congo (Giohac), que dirige Ghislain Serge Kimbouanga, a animé une conférence-débat, le 23 mai à l’école primaire Mbiemo, dans le deuxième arrondissement de Brazzaville, Bacongo,  sur le thème « La personne vivant avec handicap aussi compte dans la société ».

La causerie-débat a été organisée dans le cadre de la deuxième journée de sensibilisation des écoliers au projet dénommé « Intégration scolaire et socio professionnelle des personnes vivant avec handicap à Bacongo», co-financé par l’église vaudoise italienne. Un projet qui vise à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des personnes vivant avec handicap dans cet arrondissement. 

En collaboration avec l’ONG italienne Communauté promotion et développement, représentée par Selenia Franca, le Giohac a édifié les élèves de Mbiemo sur les situations diverses de handicap ainsi que sur les difficultés que ces personnes rencontrent dans leur vie quotidienne. Les apprenants ont été exhortés à manifester de l'amour envers leurs collègues vivant avec handicap.

Participant à cette causerie-débat, le coordonnateur de l’ONG Handicap Afrique, André Kabi, a émis le souhait de voir les parents d'élèves prendre part à ce genre de rencontre. « Les parents ne doivent pas cacher les enfants vivant avec handicap dans les maisons au risque d’alourdir leur infirmité. L’enfant handicapé est comme tout autre enfant car il a des capacités de faire quelque chose dans la société », a-t-il dit.  

Le directeur de l’école primaire de Mbiemo, Guy Bonazebi, a salué l’initiative de ces organisations non gouvernementales. Il a indiqué que désormais, il pourra orienter ces enfants vers des écoles spécialisées, en fonction de leur handicap. 

 

 

 

Lydie Gisèle Oko

Légendes et crédits photo : 

La photo de famille après l'échange / Adiac

Notification: 

Non