Recherche : la plus ancienne société savante s’ouvre aux Africains

Mercredi 11 Décembre 2019 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Cercle d’études scientifiques Rayer (CESR) et la société de biologie représentée par son président Yves Christen et son ancien président William Rostène vont collaborer et ouvrir la société savante aux chercheurs africains et aux pays membres de l’Unesco.

La société de biologie, la plus ancienne des sociétés savantes dans le domaine des sciences de la vie fondée par Pierre Rayer, reconnue d’utilité publique par décret impérial, est à l’origine de la médecine moderne. Dans l’esprit humaniste de ses illustres créateurs, la société de biologie rejoint le CESR pour s’ouvrir aux chercheurs des Etats membres de l’Unesco.

Une société née grâce à Pierre Rayer

Pierre Rayer était le médecin de Napoléon III et le fondateur de la néphrologie en France. Doyen de la faculté de médecine, membre de l’Académie de médecine, il fut président de l’Association générale des médecins de France et présida également l’Académie des sciences. Il obtint de l’empereur la création d’une chaire d’histologie et par ses qualités de visionnaire, il dota les hôpitaux d’instituts de recherche, les ancêtres des centres hospitaliers universitaires actuels.

Grand humaniste, Pierre Rayer sauva de nombreuses vies dans ses activités médicales et eut le mérite d’aider à la formation de nombreux savants dont les plus connus sont, entre autres, Claude Bernard, Casimir Davaine, Jean Martin Charcot, Charles Édouard Brown-Séquard, Emile Littré, Louis Pasteur. Il imagina puis décida d’organiser des réunions à Paris, où viendraient s’éclairer mutuellement des phénomènes de la vie, tous ceux, physiciens, chimistes, naturalistes, médecins qui s’intéressent à ces phénomènes. C’est ainsi qu’était née la société de Biologie qui continue de fonctionner depuis plus de cent soixante-dix  ans.

Des noms illustres ont été membres de cette société, des prix Nobel comme des membres étrangers, Cajal, Golgi et de Duve, mais aussi Charles Richet (Président de 1918 à 1923), Alexis Carrel, Charles Nicolle…

La société de biologie a eu une place mondiale dans le développement des sciences biologiques. Elle eut, dès le début, un journal, les Comptes rendus de société de biologie qui, depuis quelques années, est devenu Biologie Aujourd'hui.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo : Yves Christen, le chercheur Rayer et William Rostene / DR

Notification: 

Non