Reprise des cours : une solution pour les élèves en déplacement

Jeudi 28 Mai 2020 - 13:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Selon le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, les élèves ayant quitté leurs localités habituelles de résidence à la veille du confinement, reprendront les cours dans les localités où ils se trouvent actuellement et y passeront les examens d’Etat.

Le 31 mars dernier, la mesure annoncée par le président de la République sur le confinement général de la population est entrée en vigueur dans le but de briser la chaîne de contamination de la Covid-19. La veille du confinement décrété, plusieurs Brazzavillois avaient quitté la capitale pour l’arrière-pays.

La vague des déplacements a gagné d’autres localités. Or, le plan de déconfinement progressif du gouvernement annoncé par le Premier ministre le 16 mai segmente le pays en deux zones avec interdiction de déplacement entre la première zone regroupant Brazzaville et Pointe-Noire (circulation active du virus) et les autres localités du pays de circulation non active du virus.

Les élèves en déplacement ainsi que leurs parents ne savaient pas à quel saint se vouer étant donné que le gouvernement a prévu la reprise des cours à la date du 2 juin, exclusivement pour les élèves qui passeront les examens d’Etat : CEPE, BEPC et Baccalauréat.

Pour apaiser les esprits, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, a apporté des précisions sur la question. Les élèves qui ont trouvé refuge dans les localités autres que leurs lieux de résidence habituelle doivent se faire enregistrer à la direction départementale de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation ou encore à l’établissement scolaire le plus proche, a-t-il expliqué. « Les autorités départementales de l’éducation rendent compte au ministère qui instruit la direction des examens et concours pour régulariser la candidature de l’élève », a poursuivi le ministre.

En attendant la reprise des cours le 2 juin prochain, l’opération de désinfection des écoles se fait normalement, les dispositifs visant à respecter les mesures barrières sont mis en place.

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Les élèves en classe avant l'arrêt des cours à cause de la Covid-19

Notification: 

Non