Santé : Albert Mpeti plaide pour la protection de l’entrepôt de stockage de vaccins de Kinkole

Samedi 22 Février 2020 - 15:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Situé dans la commune de la N’sele au quartier Kinkole, l’entrepôt moderne de stockage de vaccins et autres produits est désormais opérationnel.

Le vice-ministre de la Santé, Albert Mpeti l’a visité le mercredi 19 février en compagnie du directeur chargé de programme de Gavi, Thabina Maphosa, du représentant de l'Unicef en RDC, Édouard Beigbeder, et de la directrice du Programme élargi de vaccination (PEV), le Dr Elisabeth Mukamba. Albert Mpeti a saisi cette occasion pour appeler les travailleurs de cet entrepôt à le protéger car, a-t-il dit, « Nous avons eu beaucoup de réunions relatives au fonctionnement de cet entrepôt, aujourd'hui cette œuvre devient opérationnelle et une réalité. Vous êtes donc appelés à veiller à la maintenance de ce bel instrument qui répond aux normes internationales et bénéficiant de la haute technologie du point de vue gestion d'entrepôt». Il a, par ailleurs, laissé entendre que, grâce à cet entrepôt qui est premier en Afrique centrale, la RDC dispose aujourd’hui des équipements pour lutter contre les grandes épidémies dont Ebola et la fièvre jaune.

Tout en saluant le lien de partenariat qui lie son institution à la RDC, le directeur chargé de programme de Gavi, Thabina Maphosa qui séjourne en RDC dans le cadre d’une visite de travail, a reconnu qu’avec la mise en service de cet entrepôt, le Plan Mashako pour la relance de la vaccination peut devenir une réalité dans la mesure où, a-t-il poursuivi, la réalisation de cet entrepôt vient ainsi répondre à un défi de l’approvisionnement de vaccins. Cela après avoir ajouté qu'une économie forte marche de pair avec une population en bonne santé. Thabina Maphosa a, en outre, félicité l'apport de partenaires et du ministère de la Santé pour la réalisation de cette infrastructure jouant un rôle important dans la conservation de vaccins en faveur des Congolais en général et en particulier les enfants. Conçu et construit par des d'ingénieurs congolais qui ont porté ce projet du début jusqu’à la fin, l’entrepôt moderne des vaccins de Kinkole a bénéficié du financement de Gavi. D’une superficie de 21 000 m2, ce joyau architectural, comme l’a qualifié le représentant de l'Unicef en RDC est entièrement équipé avec les mobiles de bureau, des équipements informatiques. Il est également doté des engins de manutention de dernière génération.

Le représentant de l’Unicef en RDC est d’avis que cet entrepôt « renforcera la chaîne de froid pour permettre de rendre disponibles les vaccins aux familles, aux femmes enceintes et aux jeunes enfants dans l'ensemble du pays, particulièrement dans les zones de santé les plus reculées et difficiles d'accès ».  Il a, à cet effet, formulé le vœu de voir tous les enfants et leurs mamans même ceux de zone reculée de la RDC accéder aux soins de santé de qualité permettant de vaincre les principales causes de mortalité et de contribuer à la survie et à un développement harmonieux, grâce notamment à la volonté politique du gouvernement congolais.

Édouard Beigbeder a reconnu l’importance de la vaccination dans la lutte contre la mortalité infantile et maternelle. La vaccination, a-t-il souligné, est l'un des meilleurs moyens de sauver la vie de millions d'enfants. Elle permet à l'État et aux familles de faire des économies sur les coûts de santé. C'est la raison pour laquelle le gouvernement congolais avec l'appui de l'Alliance Gavi et Unicef avait decidé de doter le PEV d'infrastructures et équipements pouvant faciliter d'achat, le stockage et la distribution des produits de santé et de vaccins. 

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

Photo de famille après la visite de l'entrepôt

Notification: 

Non