Santé : l’Adéco et l’hôpital général Adolphe-Sicé s’associent pour sauver des vies

Lundi 25 Mars 2019 - 17:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les deux parties ont signé un accord de partenariat, le 22 mars à Pointe-Noire, en présence du représentant de la direction départementale de la Santé et de plusieurs invités.

 

 

 

 

 

 

 

Le contrat conclu va permettre d'assurer une assistance médicale aux donneurs de sang bénévoles ainsi qu'à leur famille, tout en garantissant la fidélisation de ces donneurs. Réjoui par cette initiave, le Dr Jean-Pierre Pambou, directeur du  Centre interdépartemental de transfusion sanguine, a déclaré: « Nous pensons que l'Adéco (Association pour le développement économique du Congo), en partenariat avec toutes les structures prenantes, vient de donner en partie une bonne réponse dans les attentes de donneurs de sang. L’assistance médicale en faveur des donneurs de sang et leur famille nous réjouit car elle intègre bien notre plan stratégique sur le recrutement et la fidélisation de ces donneurs. Notre souhait est de voir ce projet dans sa mise en œuvre se pérenniser et connaître une extension nationale ».

Même satisfécit du côté de l’hôpital général Adolphe-Sicé qui a renchéri qu'il ferait de tout son mieux pour ne pas déroger à ses obligations contenues dans la dite convention.

Le sang et ses composants permettent de traiter des milliers de patients chaque année dans les formations sanitaires tant publiques que privées. Sur la balance de la transfusion sanguine, le donneur de sang constitue la première force d’équilibre. Ainsi, a été créée depuis quarante ans l’Association congolaise des donneurs de sang bénévoles (ACDSB) qui regroupe en son sein tous les donneurs de sang bénévoles du Congo.

« Parmi les nombreux avantages dont devait bénéficier le donneur de sang bénévole, en  accord avec les autorités sanitaires du pays, il y a  le droit pour lui de bénéficier gratuitement avec sa famille des poches de sang, la consultation médicale gratuite dans les grands centres hospitaliers du pays, la réduction de 50 % sur les examens de laboratoire dans les centres sanitaires publics. Malheureusement, toutes ces dispositions ne sont respectées qu’en partie », a regretté Julien Mbemba, président cordonnateur interdépartemental de l'ACDSB à Pointe-Noire et au Kouilou, ajoutant que cela décourage énormément les donneurs de sang bénévoles.

Soigner les donneurs de sang, c’est pérenniser le don de sang. « Ainsi, pour fidéliser les donneurs dans leur action, agrandir le groupe des donneurs, atteindre cent à cent cinquante poches de sang par jour, pour arriver un jour à l’annulation du principe pour une poche reçue quatre personnes à rembourser, éradiquer les crises de sang, avoir des donneurs en bonne santé, l’Adeco a ainsi signé avec l’hôpital général Adolphe-Sicé la convention de prise en charge médicale des donneurs de sang bénévoles », a conclu Aimé Magloire Boukaka,  président  directeur général des projets de l’Adeco qui a convié les autres structures et forces vives de la ville à se joindre à l’action qui sauve des vies.     

Hervé Brice Mampouya

Légendes et crédits photo : 

La tribune officielle à la signature de la convention / Adiac

Notification: 

Non