Secteur halieutique : les pêcheurs réfléchissent à la pérennisation de leur activité

Mardi 12 Novembre 2019 - 17:43

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Une table ronde réunissant les pêcheurs évoluant à Pointe-Noire et au Kouilou  a été organisée, le 12 novembre, dans la ville océane en présence de Jacques Marcus Demeyo, directeur de cabinet du préfet du département du Kouilou.

Initié par l’association La bouée couronne sur le thème "La rareté des ressources halieutiques dans les eaux marines congolaises", le focus a permis aux participants de faire un état des lieux sur la situation de la pêche à Pointe-Noire et au Kouilou. Les causes de la rareté des ressources halieutiques, les conséquences qui en découlent et les approches de solutions pour rendre à nouveau la ressource disponible ont été les différents points évoqués lors de cette activité.

Au nombre des causes épinglées  figurent le non-respect des zones de pêche et des tailles de maille du filet souvent non réglementaires,  le non-respect des zones de reproduction, du repos biologique et la passivité de l’administration de la pêche à faire appliquer avec rigueur la réglementation en la matière. Toutes ces griefs ont pour conséquence la rarété des poissons sur le marché.

Pour les acteurs  du secteur, les stratégies pour une pêche durable passent par le renforcement de l’efficacité de l’Etat qui doit être pourvu des moyens opérationnels plus conséquents pour son action, telle la surveillance accrue de la mer. La délivrance des agréments de pêche, la surveillance des produits à l’exportation participent aussi de la bonne gouvernance du secteur appelée par tous les pêcheurs.

Aussi ont-ils demandé à tous les acteurs de la filière d'adopter des comportements exemplaires, en abandonnant les mauvaises pratiques et à respecter la réglementation et la législation en vigueur en République du Congo. Clôturant les travaux, le directeur de cabinet du préfet du Kouilou a exhorté tous les pêcheurs à s’impliquer pour que cette situation change pour le bien de tous.

Hervé Brice Mampouya

Légendes et crédits photo : 

La photo de famille à la fin de la table ronde sur la pêche / Adiac

Notification: 

Non