Solidarité : les Ponténégrins invités à adhérer au téléthon sur le Pool

Samedi 15 Décembre 2018 - 18:21

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

À deux semaines du dépouillement des urnes de la première édition de l'initiative de l'association Hope Congo, son coordonnateur, Gildas Mayela, a lancé, le 15 décembre, la quête de fonds dans la ville de Pointe-Noire, en vue de la reconstruction  des établissements scolaires détruits pendant les conflits armés dans ce département.

 

 

 

  Gildas Mayela a salué la présence à la cérémonie du ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makossode, qui soutient ce projet depuis son lancemnt à Brazzaville. « Je suis ému de voir parmi nous la présence du ministre de l’Enseignement sans lequel rien ne pouvait avoir lieu », a-t-il indiqué.

Le téléthon initié par Hope Congo permettra la réhabilitation des établissements scolaires de Voula, dans le district de Kinkala; Moubouanissa à Bissinza, dans le district de Goma Tsé-tsé; de Linzolo, Siassia et Nkoyi Mabaya. L'opération consiste à récolter, dans un élan de solidarité, de l’argent à partir de 100 FCFA. « Que l’on soit originaire de ce département ou pas, on est Congolais et c’est notre devoir de venir en aide aux enfants de cette partie du pays et spécifiquement aux établissements scolaires frappés par le conflit. C’est le moment de dire : "je suis de la Sangha ou du Kouilou, je donne pour les enfants du Pool dans un élan de solidarité". C’est pourquoi, je vous invite à donner sans compter pour les enfants du Pool. Cependant, pour ne pas effrayer les gens, on a dit 100F CFA suffira mais ceux qui ont plus peuvent donner à cœur ouvert », a martelé Gildas Mayela.

La première édition de ce téléthon, a-t-il poursuivi, s’achève le 30 décembre par une grande activité de dépouillement des urnes à Brazzaville, devant un huissier de justice avec les procès verbaux qui donneront les détails de l’argent récolté et son utilisation. Cependant, pour tous ceux qui souhaitent accomplir cette action de solidarité, deux urnes sont placées respectivement à la direction d'OFIS et à Casino, au centre-ville. Par ailleurs, des urnes mobiles pourront circuler dans les lieux publics pour la contribution. De leur côté, Julien Heuze et Serge Moumboutou, respectivement directeur général adjoint d'Ofis Pointe-Noire et directeur régional de cette même structure à Brazzaville, ont encouragé cette action. «  C’est une aubaine pour Ofis de participer à cette initiative très louable. Nous avons jugé qu’il était important que nous,  en tant que société de Pointe-Noire, soyons à l’initiative de ce premier rendez-vous de Pointe-Noire. Et notre démarche dans ce projet, c’est d’accompagner l’initiateur», ont –il indiqué.

Prenant la parole, le ministre Anatole Collinet Makosso a félicité l’association Hope Congo pour son engagement en faveur de l'école. « J’ai beaucoup de respect pour ceux qui se préoccupent de l’école, je ne parle pas de l’école du Pool mais je parle de l’école en général. J’ai beaucoup de respect pour ceux qui comprennent que c’est grâce à l’école qu’ils sont arrivés au niveau où ils sont. Qu’ils tendent la main aux autres pour qu’ils atteignent le même niveau qu’eux à l’avenir… Je voudrais à cette circonstance, Gildas, vous adresser toutes mes félicitations pour ce projet... », a déclaré le ministre.

 Soulignons que Hope Congo bénéficie, dans la réalisation de cette opération, de l’appui du ministère de l’Intérieur, des Fondations Congo Assistance, MTN, Génération @venir et d’autres partenaires.

Charlem Léa Legnoki

Légendes et crédits photo : 

1-Le ministre Anatole Collinet Makosso, au centre, pendant la cérémonie /Adiac 2-François Kando, maire de Pointe-Noire, apportant sa contribution /Adiac

Notification: 

Non