Transferts : Philtzgérald Mbaka met le cap sur l’Australie

Samedi 23 Janvier 2016 - 11:50

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Philtzgérald Mbaka s’entraine depuis lundi avec le South Melbourne FC. Le milieu de terrain international de 23 ans s’est engagé pour une durée d’un an (plus une année en option) avec le pensionnaire de la ligue régionale de Victoria.

Après deux saisons et demie en Espagne, Philtzgérald Mbaka va continuer sa carrière en Australie. En effet, depuis dimanche, le milieu de terrain formé au PSG est à Melbourne, où il participe au stage de prés-saison du South Melbourne FC (SMFC), pensionnaire de deuxième division australienne.

En l’absence du président du club, Leo Athanasakis, actuellement à Madrid avec une équipe de jeunes du SMFC, il n’a pas encore été présenté à la presse locale, mais participe aux entraînements et a déjà pris part à un match amical face au FC Bulleen Lions (1-2).

Révélé lors du match Congo-Kenya (1-1), lors duquel il avait été l’un des meilleurs Diables rouges, Philtzgérald Mbaka n’est pas parvenu à s’imposer en équipe première à Getafe, où il avait signé en juillet 2014. Dans le club de la banlieue madrilène, il a joué 25 matchs avec la réserve en 2014-2015. L’été dernier, il a effectué le stage estival de l’équipe première, mais a finalement repris la saison avec l’équipe B (14 matchs, 9 comme titulaire). En signant en Australie, le gaucher de 23 ans (il les aura dimanche) a anticipé la fin de son contrat, qui arrive à terme en juin prochain.

A l’autre bout du globe, le natif de Villepinte va découvrir un pays-continent fascinant et pose ses bagages dans la plus grande ville du sud de l’Australie, Melbourne. Si l'expérience humaine sera assurémment d'une grande richesse, sur le plan sportif, le projet est moins lisible : le football (soccer) vit dans l’ombre des sports rois que sont le cricket, le rugby (à XII et à VII) et le football australien. Mais surtout, le SMFC n’évolue pas en première division australienne, la A-League, qui met aux prises 9 clubs australiens (dont le Melbourne City et le Melbourne Victory) et une formation néo-zélandaise. 

Le South Merlbourne FC évolue lui à l'étage inférieur, la National Premier Leagues, qui comporte huit groupes régionaux. Situé dans le groupe de la région de Victoria, dont Melbourne est la capitale, le SMFC avait terminé premier du dernier championnat (National Premier Leagues Victoria) avant d’être éliminé en quart de finale des play-offs de la NPL, qui mettent aux prises les 8 champions régionaux. Pour information, le champion final n'est pas promu en A-League.

Fondé en 1959, le SMFC demeure l’un des grands noms du football australien avec ses cinq titres de champion (1984, 1985, 1993, 1998 et 2001) avant que la National Soccer League soit dissoute (en 2004) et remplacer par une ligue fermée. Le SMFC avait participé à la Coupe du monde des clubs en 2000 avant d’être en proie à de gros problèmes financiers, ce qui lui avait valu de ne pas recevoir de licence pour la A-League.

Depuis, le Melbourne Victory, créé en 2004, et le Melbourne City, fondé en 2009, se sont installés dans cette ligue fermée, laissant le populaire vétéran à l’étage inférieur. Le SMFC y reste sur deux sacres en Victoria Premier League et une victoire en Victoria Cup. Ce qui qualifie le club pour le tour préliminaire de la Coupe d’Australie. Pour l’international congolais, ce sera une vitrine supplémentaire pour essayer de rebondir au niveau national dans les prochains mois, sous peine de perdre rapidement son éligibilité chez les Diables rouges. Car en signant en Victoria Premier League, l'ancien Parisien prend le risque de perdre en visibilité et en compétitivité. A lui de ne pas s'y éterniser.

 

Camille Delourme

Légendes et crédits photo : 

Après deux saisons et demie en Espagne, Philtzgérald Mbaka part en Australie, où il risque de perdre en visibilité et compétitivité vis-à-vis de la sélection (droits réservés)

Notification: 

Non