Vie associative : une dynamique proche de Denis Christel Sassou N’Guesso répond à Pascal Tsaty Mabiala

Samedi 11 Août 2018 - 18:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Réunis au sein d'une coalition dénommée « Faire gagner le Congo », des parlementaires, maires, présidents des conseils municipaux et départementaux, associations et groupements d’associations ont dénoncé, le 11 août à Brazzaville, « la campagne de dénigrement en cours à l’endroit du président de Perspectives d’avenir », menée par le chef de l'opposition congolaise.

 

La rencontre s'est déroulée sous la présidence de Guy Marius Okana, le coordonnateur de la dynamique « Faire gagner le Congo ». Expliquant le but de ce rassemblement, il a signifié qu'il a été question d'apporter « un cinglant démenti de toutes les attaques, les calomnies, les méchancetés des hommes politiques de toutes parts qui, au lieu d’encourager les initiatives positives ne voient que de la politique politicienne en toutes actions humaines parfaites». 

Guy Marius Okana réagissait aux propos du chef de l'opposition, Pascal Tsaty Mabiala qui, au cours de l'interpellation du gouvernement par l'Assemblée nationale, le 3 août, s'interrogeait sur l'origine des revenus qui permettaient à Denis Christel Sassou N'Guesso de mener des actions caritatives à travers sa fondation Perspectives d'avenir. Guy Marius Okana a indiqué que toutes les réalisations de Denis Christel Sassou N'Guesso dans les domaines de la formation, l’éducation, la santé ne sont pas les œuvres d’un parti politique mais uniquement de sa fondation, martelant qu'il n'est  un secret pour personne qu’une fondation ou une association vit des legs, des dons et de l’apport de ses membres. 

Selon lui, le combat et la lutte pour le positionnement gagnent de plus en plus la scène, les milieux politiques du pays au point d'étouffer l'engagement en faveur de l’intérêt général. Guy Marius Okana se dit étonné qu'un député à l’Assemblée nationale, fut-il de l'opposition, s’attaque, en plein hémicycle, aux réalisations entreprises en faveur de la population. 

 

 

La Rédaction

Légendes et crédits photo : 

Les participants à la rencontre

Notification: 

Non