Vient de paraître: "Et si le Kiébé- Kiébé vous était conté" de Daniel Isaac Itoua

Vendredi 14 Décembre 2018 - 11:37

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Paru cette année aux éditions l’Harmattan, l'ouvrage est un plaidoyer formulé par l'auteur, en faveur de la pérennisation du rite Kiébé-Kiébé, en particulier, et de la culture congolaise, en général.

 

Étendu sur cent quatre-vingts pages, le livre anthropologique jette la lumière sur la tradition des habitants du septentrion congolais. Sur un fond de marionnette enveloppée dans sa robe en raphia portant plusieurs plumes d’oiseaux, la couverture du livre pose ici le décor de la thématique principale de l’ouvrage.

C’est au cœur d’un monde fermé de la République du Congo que l’auteur embarque son lecteur. Il décortique un univers initiatique, réputé fermé aux non-initiés.  De l’origine du Kiébé-Kiébé à la dénomination, en passant par le pays pratiquant, Daniel Isaac peint cette société, en révélant la profondeur de son authentique enseignement.

Au fil des pages, il dévoile les similitudes entre la doctrine du Kiébé-Kiébé, sa pratique et les symboles pharaoniques de l'Égypte antique. Il trouve un sens à chaque symbole et tente de les élucider.

A travers deux chapitres subdivisés en six sections, ce livre, fruit des observations et des entretiens de l’auteur avec les grands initiés du Kiébé-Kiébé, permet de comprendre l'éthique développée par cette tradition, pour se définir comme une danse initiatique, un code de conduite de l’Homme vertueux, un sport roi, ou encore la science mère des métiers.

Au-delà, "Et si le Kiébé-Kiébé vous était conté" constitue aussi une interpellation. L’auteur estime que le Kiébé-Kiébé, société traditionnelle et initiatique de la population arctique du Congo, perd progressivement la richesse de son enseignement pour devenir une simple association folklorique. Il interpelle ainsi la conscience collective sur le risque de disparition que courent le Kiébé-Kiébé, en particulier, et les traditions congolaises en ces temps de mondialisation, en général.

 

Durly Emilia Gankama

Légendes et crédits photo : 

Photo:Couverture de l'ouvrage

Notification: 

Non