VIH-sida : la Fondation AVSI met fin au projet de prise en charge des enfants et adolescents infectés

Samedi 29 Février 2020 - 18:09

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La cérémonie officielle de clôture du projet a eu lieu, le 29 février, en présence de plusieurs autorités départementales ainsi que du représentant de l’ambassadeur chef de délégation de l’Union européenne au Congo, Karl Rewart, et du consul honoraire d'Italie, Domenico Giostra.

Le projet qui a duré quatre ans (1er mars 2016-29 février 2020) a été piloté par la Fondation AVSI, une ONG italienne, en partenariat avec l’ONG congolaise Avenir positif, dans l'objectif d’améliorer la qualité de vie des enfants et adolescents infectés par le VIH-sida et leurs familles dans la ville océane à travers la prise en charge médicale, psychosociale, économique, éducative et la mise en place des activités génératrices de revenus.  Cette organisation a techniquement accompagné deux autres associations congolaises qui œuvrent dans la lutte contre le sida, à savoir Tayuwana, qui s’occupe des femmes séropositives, et le Club des jeunes à l’éducation sexuelle et à la santé.

Cofinancée par l’Union européenne (UE) à hauteur de 650 mille euros, la Fondation AVSI représentée par Caterina Cipriani a apporté son assistance à plus de 386 enfants et adolescents infectés. Elle s'est rejouie de l'expérience acquise au côté des enfants infectés. « Ce projet qui s'achève le 29 février ouvre la porte à un autre projet dont la rédaction est attendue. Nous avons travaillé ensemble pour apporter des solutions à un problème donné et nous avons découvert bien d’autres problèmes. Ceci étant, je pense que vous saurez, dans un avenir proche, grâce à la formation sur la gestion d’une subvention de l'UE tenue courant janvier 2020, rédiger des projets allant dans ce sens », a-t-elle indiqué.

 Suzy Annick Makaya, présidente de l’ONG Avenir positif a souligné : «Le travail accompli par la Fondation AVSI et ses partenaires a permis d'atteindre les objectifs fixés, à savoir le renforcement des acteurs locaux et des organisations de la société civile, la formation sur la valeur de la vie et de la dignité humaine des personnes vivant avec le VIH.  D’après elle, depuis septembre dernier, un adolescent est formé par le réseau africain "Grandir ensemble" afin de représenter le pays en tant qu'ambassadeur des enfants et adolescents vivant avec le sida.  Un autre objectif atteint, a-t-elle poursuivi, n'est que le processus d’annonce du statut sérologique. 

 Kalr Rewart, quant à lui, s'est dit satisfait du travail fait par AVSI. «L’appui au secteur de la santé est une priorité commune du gouvernement congolais et des partenaires au développement. Elle trouve sa juste place dans les objectifs du développement durable que l’UE soutien à travers les différents suppléments », a-t-il souligné avant d'ajouter que son institution cofinance non seulement des projets de lutte contre le sida mais œuvre aussi à la lutte contre la tuberculose et le paludisme.
 

 

Charlem Léa Legnoki

Légendes et crédits photo : 

Vue de la salle lors de la cérémonie de clôture du projet/Adiac

Notification: 

Non