Volleyball : Bouchra Hajij, première dame élue à la tête de la CAVB

Mercredi 28 Octobre 2020 - 12:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Présidente de la Fédération marocaine de volleyball, Bouchra Hajij a été nommée à la tête de la Confédération africaine de volleyball(CAVB), lors du congrès tenu en ligne du 24 au 26 octobre 2020. Elle devient donc la première femme et cinquième présidente de cette  organisation continentale.

Vice-présidente exécutive de la Fédération internationale de volleyball (FIVB) et également membre du conseil d'administration de la CAVB, Bouchara Hajij a enregistré quarante-deux voix contre douze dans un duel qui l’a opposée au président sortant, le Dr Amr Elwani.

La nouvelle présidente est une ancienne internationale marocaine (1984 - 2002). Elle s’est engagée durant son mandat, qui court jusqu’en 2024, à transformer le Beach Volleyball et le Volleyball en Afrique, avant le prochain congrès électif.

Elle est la première africaine à être élue membre du Conseil d'administration de la FIVB, lors des élections au Conseil d'administration de cette structure à Buenos Aires, en Argentine, en 2016.

Faisant partie des acteurs majeurs du volleyball africain, Bouchra Hajij était, au cours du précèdent mandat du bureau exécutif de la CAVB, première vice-présidente.

Elle est titulaire d’une maîtrise en communication et marketing, d’une licence en sciences expérimentales et détentrice d’un diplôme en éducation du ministère de la Jeunesse et des Sports du Maroc. « Ensemble, nous gagnerons pour une Afrique unie et efficace » était son slogan électoral. Elle espère, en effet, augmenter le nombre des pratiquantes africaines.

Bouhra Hajij (Maroc) a été élue à la tête de la plus haute instance du volleyball africain, le Lybien Adnan Bakbak, le Tchadien Dokony Adiker Idriss, le Burkinabé Awadogo ou le Kenyan Waithaka Kioni, ainsi que le Zimbabwéen Fredreck Ndlovu et le Cap-verdien Rodrigues Antonio Carlos sont rentrés au bureau exécutif.

Au nom de l’Afrique, Habu Gumel (Nigéria), Sanga Issouf Koné (Côte d’Ivoire), Daniel Koboa Molaodi (Botswana), Agness Nakaonga Kakoma (Zambie) et Mpho Palime (Lesotho) siègeront au conseil d’administration de la FIVB.

Les présidents des sept différentes zones que compose la CAVB ont été également élus. Il s’agit de: Mustapha Lemouchi (Algérie) pour la zone une; de Bai Dodou Jallow de la Gambie pour la zone deux. Le Ghanéen Paul Atchoe, le Congolais (RDC) Christian Matata Shwiti et le Rwandais Fernand Sauveur Ruterana s’occupent respectivement de la zone 3, 4 et 5. Khalid Cassam du Mozambique et Kayseeven Teeroovengadum de l’Ile Maurice dirigeront les zones 6 et 7.

Notons que la CAVB a été créée en 1972 et son siège est sis au Caire, en Égypte. Elle compte cinquante-quatre membres affiliés à travers l'Afrique.

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Bouchra Hajij, première femme présidente de la CAVB/DR

Notification: 

Non