Vie des partis : Euloge Landry Kolélas tend la main aux anciens du MCDDI

Samedi 9 Novembre 2019 - 15:13

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le président du Mouvement congolais pour la démocratie et le développement intégral (MCDDI) a indiqué, le 9 novembre à Brazzaville, que cette formation politique n’est pas une « conception des individus ».

Le MCDDI commémore les trente ans de son existence (créé  le 3 août 1989) et le dixième anniversaire de la mort de son président-fondateur, Bernard Bakana-Kolelas, qui s'est éteint, le 13 novembre 2009.

Dans un message rendu public dans le cadre de ce double événement, le président de ce parti, Euloge Landry Kolelas, a appelé tous les militants qui ont « perdu les repères de se ressaisir et revenir à la maison, à l’instar des sœurs et frères qui l’ont regagnée… »

Souhaitant bon retour au bercail aux anciens militants ayant regagné le parti, il a prêché: « Réconcilions-nous à tous les niveaux de notre parti et évitons les querelles, les divisions inutiles, pour retrouver les bonnes assises de notre famille politique comme par le passé. Pardonnons-nous les uns les autres pour mieux préparer les batailles politiques futures » .

Selon lui, seule l’unité fera du MCDDI un grand parti où la démocratie et le développement s’intégreront au profit, a-t-il dit, des générations futures. Faisant le bilan du parti, dix ans après la disparition du président-fondateur, il a rappelé que beaucoup d’avancées avaient été enregistrées mais aussi des querelles et divisions intestines.

En effet, face à ce tableau peu reluisant, le président du MCDDI a invité les militants au ressaisissement pour pérenniser les idéaux prônés par Bernard Bakana-Kolelas. Il s’agit, entre autres, des idéaux de progrès, de valeurs universelles d’amour, de justice, de liberté, de paix, d’amitié, de sincérité, d’honnêteté, d’intégrité, de fraternité, de partage, du respect de la parole donnée, de compassion, de concorde et d’unité nationales.

Une campagne nationale d’adhésion en vue

« Le MCDDI n’est pas une conception des individus mais la réalisation d’un message, voire une vision inspirée de Dieu pour la construction d’une maison où doivent se rassembler les Congolais de tout bord et sur toute l’étendue de la République du Congo… », a poursuivi Euloge Landry Kolelas, précisant que le MCDDI demeure un et uni dans la bonne marche de la démocratie et du développement du Congo.

Il a, par ailleurs, annoncé en perspective le lancement d’une campagne nationale d’adhésion à ce parti sur l’ensemble du territoire national, afin de renforcer sa visibilité et son rayonnement au plan interne.

Membre de la majorité présidentielle, le MCDDI a réitéré son engagement, sans faille, au président de la République, Denis Sassou N’Guesso, pour la réconciliation nationale. Euloge Landry Kolelas a, enfin, réaffirmé son engagement à l’alliance MCDDI-PCT qu’il qualifie de socle de l’unité nationale.

« La vie politique nationale est marquée, entre autres, par les préparatifs du cinquième congrès ordinaire du PCT… Je saisis cette opportunité pour souhaiter pleins succès aux travaux de ce congrès dont les résultats sont largement attendus par l’ensemble du peuple congolais pour la stabilité sociopolitique du pays », a-t-il conclu.

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

Euloge Landry Kolelas délivrant son message/Adiac

Notification: 

Non