Forum international sur l’agriculture : le Congo appelle à la mobilisation des investisseurs

Mardi 14 Janvier 2020 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La République du Congo organise le 25 février prochain à Amsterdam, aux Pays-Bas, son premier forum international sur l’agriculture intitulé Grow Congo, investir dans l'agriculture". Cet évènement vise à poser les jalons d’un cadre solide, multi-acteurs et participatif pour garantir des financements conséquents au secteur de l’agriculture au Congo.

Pour assurer une bonne communication autour de cette rencontre afin de mobiliser des investisseurs publics et privés néerlandais ainsi que d’autres bailleurs de fonds, le gouvernement congolais sollicite l’implication des autorités locales.

C’est dans ce cadre que le Premier ministre, chef du gouvernement congolais, Clément Mouamba, a envoyé une invitation officielle à son homologue des Pays-Bas, via leur ambassadeur pour les deux Congo, Robert Schuddenboom.

Le ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Henri Djombo, a transmis l’invitation à ce dernier lors d’une rencontre, le 14 janvier à Brazzaville.

« Vous êtes une puissance agricole avérée. Nous comptons sur vous pour favoriser la bonne tenue de cette réunion avec les facilités de communication », a indiqué le ministre de l’Agriculture.

« Nous voulons relancer notre machine agricole, la rendre performante et productive. Cela n’est possible qu’avec l’aide des partenaires que vous êtes. », a ajouté Henri Djombo, avant de présenter les priorités en matière agricole, dans le cadre des investissements publics. Il s’agit, entre autres, de l’électricité des zones de production, la formation des jeunes dans des structures adaptées, la mise en place des structures de garanties de prêt.

Intervenant, l’ambassadeur des Pays-Bas a affirmé que son pays était prêt à accompagner le Congo à relever les défis sur le plan agricole. « Vous avez pris une bonne décision en choisissant notre pays car, nous sommes 2e exportateur dans le monde. Le coût des produits agricoles que nous exportons chaque année est estimé à un milliard de dollars »

Pour attirer les investisseurs, ce diplomate souhaite que le Congo améliore au préalable son climat d’affaires.

Prendront part à ce forum, les membres du gouvernement retenus pour animer les panels, l’Agence nationale pour la promotion des investissements, les organismes internationaux co-financiers (la Banque mondiale, le Fida, la BAD) ainsi que d'autres partenaires techniques et financiers.

Lopelle Mboussa Gassia

Notification: 

Non