Covid-19 : le protocole de lutte du Dr Jérôme Munyangi bientôt soumis aux essais cliniques

Jeudi 4 Juin 2020 - 15:57

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le protocole de lutte contre la pandémie du coronavirus du Dr et chercheur congolais a été retenu par la commission scientifique. C'est qu'a fait savoir le ministre de la Recherche scientifique dans une correspondance datée du 2 juin adressée à l’intéressé.

7SUR7.CDDepuis son retour au pays sur invitation du chef de l’Etat, Dr Jérôme Munyangi, auteur de Covid-Organics à base d’artemisia découverte à Madagascar actuellement utilisé contre le coronavirus, a été immédiatement mis au service du Comité multisectoriel de riposte à la pandémie. C’est dans cette synergie de lutte qu’il devrait travailler avec l’équipe des experts de l’INRB pour trouver une solution congolaise à la problématique de la covid-19. Le projet de protocole (APPI-19) du Dr Jérôme Munyangi devrait être scruté minutieusement par le pool scientifique du ministère de la Recherche scientifique et Innovation technologique avant que lui soit donné le sauf-conduit censé lui ouvrir la voie aux essais cliniques pouvant aboutir à un médicament. En fait, il était question de prouver le rapport entre l’Artemisia et la covid-19, quitte à certifier par la suite la fiabilité de la thérapie proposé par Dr Jérôme Munyangi par un essai clinique respectant les normes de CDC Africa et OMS.

Après plusieurs réunions de la commission scientifique présidée par le ministre de la Recherche scientifique, la République démocratique du Congo a finalement accepté d’intégrer dans son arsenal médical de la lutte contre la maladie à coronavirus le protocole (APPI-19) du Dr Jérôme Munyangi. C’est, en tout cas, ce qui apparaît dans la correspondance adressée à l’intéressé en date du 2 juin par le ministre José Mpanda Kabangu. Ce dernier a instruit le Dr Jérôme Munyangi de présenter rapidement son dossier à la commission scientifique mise en place afin de gérer la riposte au coronavirus sur la base des solutions congolaises afin de procéder éventuellement aux essais cliniques. Ladite commission, faut-il le préciser, est composée notamment des experts de l’INRB, du gouvernement et de la Task Force de la Présidence de la République. Pour l’heure, le protocole APPI-19 suit le processus normal pour aboutir à un médicament.  

Rappelons que dès son retour au pays, le Dr Munyangi affirmait avoir avancé dans ses recherches dans le domaine pharmaceutique, plus précisément sur l’Artemisia, cette plante qui fait partie des solutions Covid-Organics découverte à Madagascar. Il a, de ce fait, invité les Congolais à la patience et à attendre les résultats de ses recherches sur le traitement du coronavirus.

Bien que prisé à Madagascar, l’Artemisia devrait faire encore l’objet des recherches scientifiques et des essais cliniques pour renforcer les convictions quant à son efficacité. « Le protocole de Munyangi a été retenu par le ministère de la Recherche scientifique. Maintenant, il doit suivre le processus pour pouvoir arriver à obtenir un médicament. Or, obtenir un médicament, il faut du temps. Mais comme il prétend qu'il peut mettre la tisane, on va voir comment cette tisane peut être utilisée au sein de la population. Avec les médecins, nous allons l'écouter et lui va dire si ce produit là est toxique, il doit expliquer tout ça », a déclaré une source proche du pool scientifique à la riposte à la covid-19.      

Alain Diasso

Légendes et crédits photo : 

Dr Jérôme Munyangi

Notification: 

Non