Vie associative : des ambassadeurs pour la paix réunis dans la ville océane

Lundi 29 Juin 2020 - 18:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Organisées par la Fédération pour la paix universelle (FPU) sur le thème «Un Congo céleste dans une Afrique céleste », les retrouvailles ont eu lieu du  27 au 28 juin à Pointe-Noire  sous la présidence de Driss Senda et Victor Matondo, respectivement chairman national et chairman départemental de cette fédération.

En plus du thème principal, les participants ont suivi pendant deux jours d’autres communications abordées par différents orateurs, notamment FPU et vision du fondateur ; le Congo céleste ; les principes universels de paix ; la restitution du sommet mondial Séoul février 2020. Clôturant, pour sa part, les travaux de cette rencontre, Driss Senda a souligné que, pour les ambassadeurs pour la paix du Congo Brazzaville, d’Afrique et du monde, le dévouement doit pousser aux larges de la paix pour y débusquer les vraies valeurs qui permettent de creuser les véritables sillons de paix et d’amour entre les humains.

A cet effet, pour le bien-être de tous et le salut du monde, les ambassadeurs pour la paix ont l’impérieux devoir de mettre l’accent sur les éléments qui, somme toute, participent au rapport de paix de la fédération, à savoir l’humilité, la justice, la tolérance, l’altruisme. « Notre vraie mère Hak ja Moon nous demande de nous tenir debout. Le Congo peut se mettre debout et  l’Afrique aussi. Elle nous dit aussi d’avoir de la vision. Oui, la FPU au Congo est en ordre de bataille. L’année 2020 est celle de la visibilité du Congo au sein de la fédération continentale. Les nobles tâches à accomplir qui nous ramèneront en surface demandent que chaque ambassadeur pour la paix donne le meilleur de lui-même. Nous lançons donc un vibrant appel à l’unité, au rassemblement de tous les ambassadeurs pour la paix du Congo, afin de construire la paix et à vivre dans la spiritualité et selon les principes de paix universelle », a-t-il déclaré.   

 

 

Séverin Ibara

Légendes et crédits photo : 

La tribune officielle du séminaire

Notification: 

Non