Médias: le régulateur interdit la diffusion des informations liées à la pré-campagne électorale

Mercredi 5 Août 2020 - 18:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC) a, dans sa déclaration,  invité, le 5 août, les médias publics et privés à ne pas diffuser tout propos tendant à promouvoir ou soutenir un candidat quelconque à l’élection présidentielle jusqu’à la date officielle de la campagne électorale.

La déclaration a été lue par la secrétaire comptable du Conseil, Isabelle Agnès Nioko, à l’issue de la réunion du Collège des membres dirigée par le président du CSLC, Philippe Mvouo.

L’interdiction de diffusion de ces nouvelles fait suite au constat fait par l’institution ces derniers mois selon lequel certains partis politiques et associations sont déjà en campagne électorale à travers l’organisation des manifestations publiques à grand renfort d’affiches. Ces nouvelles, poursuit la déclaration, sont relayées dans les médias au mépris des lois en vigueur en matière d’élection.

En effet, l’autorité de régulation dénonce le comportement des responsables des organisations politiques et associations qui se lancent dans les actions de campagne électorale, qualifiant cette attitude d’une campagne déguisée.

Le CSLC a, par ailleurs, invité les acteurs politiques et responsables des associations au respect des symboles de la République dont l’image du chef de l’Etat ne doit pas être utilisée comme prétexte pour les manifestations de campagnes électorales. « De même, tous les supports de campagne électorale de type affiches, banderoles avec ou sans effigies des hommes politiques doivent être impérativement retirés des espaces publics », indique la déclaration.    

 

 

Lydie Gisèle Oko

Légendes et crédits photo : 

Le collèges des membres (Adiac)

Notification: 

Non