Kwilu: une formation des prestataires pour l’aide d’urgence multisectorielle contre la covid-19 à Idiofa

Mercredi 16 Septembre 2020 - 16:22

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Cette session est exécutée dans le cadre d’un projet financé par le ministère allemand des Affaires étrangères, via la Caritas Allemagne, grâce au plaidoyer mené par Caritas Congo Asbl, qui vise à renforcer la communication et l’engagement communautaire pour réduire le risque de transmission de la pandémie de coronavirus dans cinq zones de santé de ce territoire.

Des prestataires pour l’aide d’urgence multisectorielle de Caritas contre la covid-19 à Idiofa bénéficient, depuis le 12 septembre 2020, d’une formation qui se tient en l’espace Cana de cette ville de la province du Kwilu. Ces prestataires devant intervenir dans le Projet d’Aide d’urgence multisectorielle pour les déplacés internes, retournés forcés de l'Angola et population hôte, Province Kwilu-Complément riposte urgence contre la pandémie covid-19, viennent de toutes les cinq zones de santé du territoire d’Idiofa, dans le Kwilu.

Ce projet, qui entre dans sa phase opérationnelle, est d’une durée de six mois, avec une enveloppe de 583 mille dollars américains. Il est financé par le ministère allemand des Affaires étrangères (A.A), via la Caritas Allemagne, grâce au plaidoyer de Caritas Congo Asbl.

Une véritable mise à niveau

Présentant le projet, le chargé de Programme/Santé à la Caritas Congo Asbl et en charge de ce projet, Dr Amédee Yambi, a indiqué que les résultats attendus et les activités à réaliser au niveau de cinq zones de santé sont notamment « la surveillance épidémiologique avec l’appui de la Division provinciale de la Santé du Kwilu et des médecins-chefs de zones ». Ce praticien a également fait savoir que les bénéficiaires de cette formation ouverte, commencée à Idiofa et qui va se poursuivre dans les quatre autres zones de santé, sont entre autres des médecins, des médecins-chefs de zone et médecins-chefs de staff, des infirmiers-titulaires et des infirmiers titulaires adjoints. Mais également, des hygiénistes et des techniciens de laboratoire.

Les premiers exposés ont notamment tablé sur « Généralités sur la maladie/covid19 » et « Hygiène des mains et Hygiène respiratoire », fait par Dr Anicet Kipasa ; « Stratégie, prévention et contrôle des infections pour la covid-19 /PCI », par Dr Léonard Manzwanzi. D’autres sujets développés ont été : « Désinfection et préparation de la solution chlorée – les rôles des APAR ». Alors que le biologiste Flor Nkayala a abordé deux sujets dont « Technique d’habillage et de déshabillage (EPI) selon la gestion du risque » et « Les sept étapes d’une injection sécurisée et accident post-exposition au sang/liquides biologiques ».

A l’ouverture de cette session de formation, la coordonnatrice de la Caritas-Développement Idiofa, Sœur Elisabeth Gitoga, dans son intervention, a insisté sur le rôle irremplaçable des autorités politico-administratives dans cette lutte menée contre la covid-19. Alors que l’Evêque du Diocèse d’Idiofa, Mgr José Moko, qui espère que ce projet contribue à faire d’Idiofa un « territoire sûr » par rapport à la covid-19, est revenu sur « le sérieux qu’il faut mettre dans les activités à réaliser ». Mgr José Moko s’est réjoui, lors de cette session de formation, de la présence des responsables d’autres confessions religieuses, dont l’implication est nécessaire pour riposter contre cette pandémie.

Pour la deuxième journée, le médecin chef de Division provinciale de la Santé du Kwilu, Dr Jean-Paul Basake, a entretenu les participants sur l’« Organisation des points d’entrée (PoE) ou points de contrôle sanitaire (PoC) ». Après la présentation du projet et les généralités sur la pandémie, les participants ont suivi quatre exposés. Il s’agit de « Algorithme de la surveillance RDC : définition des cas covid-19, gestion et organisation des alertes et remplissage de la fiche des alertes et fiche récapitulative » ;  « Investigations épidémiologiques des alertes et cas de covid-19 et remplissage des fiches FFX covid-19 RDC », par les Dr. Anicet Kipasa et Gaylord Lusanga; « Suivi des voyageurs et des contacts et remplissage de la fiche de suivi individuelle et fiche récapitulative »,  par Dr Jean-Paul Basake.

Il est rappelé que tous les exposés ont été suivis d’un jeu de questions-réponses, et avaient fini par un prétest.

Le troisième jour, le programme a prévu le Module Communication des risques et engagement communautaire (CREC), animé par Dr Gaylord Lusanga. Alors que le mardi 15 septembre 2020, ce sont près de trois cent cinquante Relais communautaires (Reco) qui ont profité de cette formation avant leur déploiement à travers la zone de santé d’Idiofa.

La session devra être clôturée par la formation des Reco de quatre autres zones de santé, qui devront être formés localement.

Ce projet, rappelle-t-on, vise à renforcer la communication et l’engagement communautaire pour réduire le risque de transmission de la covid-19 dans cinq zones de santé du Territoire d’Idiofa, dans le Kwilu, dont Idiofa, Ipamu, Kimputu, Koshibanda et Mokala.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

Photo: photo de famille des participants

Notification: 

Non