Télécommunications et TIC : trois « Léopards » représenteront la RDC au Poesam au niveau international

Vendredi 14 Septembre 2018 - 15:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Arnold Wogbo, Rodrigue Basekunani et Junior Luyindula sont les lauréats au niveau national du Prix Orange de l’entrepreneur social en Afrique et au Moyen-Orient (Poesam) . Le 13 septembre, le ministre de tutelle, Emery Okundji, a appelé à une mobilisation générale pour le soutien sans faille à ces jeunes startupers qui défendront les couleurs du pays à l'extérieur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fil des années, le Prix Orange du meilleur entrepreneur social en Afrique et au Moyen-Orient gagne en importance et même en crédibilité. Comme le prouvent les chiffres, l’édition 2018 a drainé au moins cent quarante projets, contre seulement soixante l’année dernière. Pour la direction générale d’Orange RDC, le pays devient de plus en plus « digital ». Lors du jury final, le 29 août, les neuf membres, les inspecteurs des loisirs et l’huissier de justice ont écouté tour à tour chacun des onze candidats restants après une première délibération éprouvante. Les candidats de Bukavu, Goma et Lubumbashi ont pu le faire en vidéo conférence. Après débats et délibérations, les lauréats retenus ont été Arnold Wogbo (projet Anémie App pour faciliter la prise en charge des drépanocytaires en RDC), Rodrigue Basekunani (projet X-Resolu pour faciliter le travail de recherche des étudiants, des élèves et autres artistes) et Junior Luyindula (projet Avocats.cd pour servir de plate-forme de contact des avocats). Associé à cet événement depuis plusieurs années, le ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication, Emery Okundji, a demandé aux nombreux jeunes startupers de continuer à mettre la technologie au service de la création de richesses. Par ailleurs, il a confirmé le soutien de son ministère à ces jeunes qui contribuent à la quatrième révolution industrielle visant à faire de la RDC une société d’information.

Orange RDC a profité du lancement de son premier salon de l’innovation dans le pays, baptisé « Orange Expo », pour remettre officiellement les prix aux trois lauréats : six mille dollars américains pour le premier, deux mille cinq cents pour le deuxième et mille cinq cents pour le troisième. Chacun des candidats a gagné une année d’abonnement au Home box. En marge de cette remise solennelle des différents prix, Orange RDC a lancé la 4 G + pour les abonnés mobiles de Kinshasa, Matadi, Lubumbashi, Goma et Bukavu. Dans son discours, l’opérateur des télécoms a annoncé son intention de faire d’Orange Expo le rendez-vous le plus important de l’année sur la thématique des nouvelles techniques et des télécommunications en RDC. Cette nouvelle activité comprend des ateliers à destination des start-up et des professionnels. À cela, il faut ajouter l’exposition pour permettre aux visiteurs de découvrir le monde du digital.

La première édition a connu la participation du directeur général d’Orange Moyen-Orient et Afrique, Alioune Ndiaye. « La présence de notre directeur général Afrique et Moyen-Orient montre la part importante qu’occupe le Congo dans la stratégie du groupe et prouve la volonté d’africaniser ses cadres sur le continent », a expliqué Gérard Lokossou, directeur général d’Orange RDC. Le salon de l’innovation va se poursuivre dans le pays au cours des prochaines années car l’objectif final est de jeter un nouveau pont avec le grand public et les professionnels qui se battent au quotidien pour changer leur environnement. Actuellement, Orange RDC, filiale à 100 % du groupe du même nom, compte cinq cent soixante-seize employés et plus de onze millions d’abonnés.

Laurent Essolomwa

Notification: 

Non