Congo/Turquie : Can Incesu salue les relations séculaires entre les deux pays

Mardi 30 Octobre 2018 - 16:34

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La célébration, le 29 octobre à Brazzaville, du 95e anniversaire de la République de Turquie a donné lieu à une cérémonie placée sous le signe du renforcement des liens d’amitié et de coopération avec le Congo.

Devant de nombreux invités de marque, les membres du gouvernement et ambassadeurs accrédités au Congo, l’ambassadeur de Turquie, Can Incesu, a, pour la circonstance, retracé les différents événements et rappelé l'impact positif ainsi que les résultats fructueux du renforcement des relations turco-congolaises.

Parmi les activités phares, le diplomate turc a cité, entre autres, l’attribution des bourses aux étudiants congolais dont le nombre de bénéficiaires n’a cessé d’augmenter chaque année, passant de trois à vingt-six en cinq ans. Il a exprimé sa fierté d’avoir pour la première fois une boursière qui fera des études de médecine dans l’une des meilleures universités turques, et d’avoir parmi les étudiants boursiers quelques-uns des premiers bacheliers du Lycée d’excellence de Mbounda, dans le département du Niari.

Toujours dans le cadre de cette coopération, il a parlé du départ cette année en Turquie de quatre policiers congolais pour une formation de deux ans. Pendant ce temps, sept policiers venaient de rentrer avec leur diplôme en main, sans oublier le départ pour la troisième année consécutive d’un diplomate congolais pour une formation d’une année en langue turque.

L’ouverture à Brazzaville, pendant l’année académique 2017-2018, d’une école turco-congolaise dénommée Maarif ; la présence des autorités congolaises à la cérémonie d’investiture du président turc, Recep Tayyip Erdogan, « en tant que premier chef d’Etat du nouveau régime », ainsi que la contribution de la Turquie à l’aide humanitaire dans le département du Pool, tous ces événements, a-t-il dit, sont venus renforcer l’amitié entre les deux pays.

Les relations avec l’Afrique marquées cette année par la célébration du dixième anniversaire du partenariat stratégique avec l’Union africaine ne sont pas passées sous silence.

« L’Afrique continue à être l’une des zones privilégiées de notre action. La Turquie est aujourd’hui représentée sur le continent avec un réseau de quarante-et-une ambassades, y compris nos nouvelles ambassades en Sierra Leone et en Guinée équatoriale. Dans quelques semaines, notre premier ambassadeur résident arrivera à Bujumbura, au Burundi », a-t-il fait savoir, en annonçant dans la foulée la tenue l’an prochain du troisième sommet Turquie-Afrique.

Pour garantir le succès de cet événement, les autorités turques se sont déjà mises au travail, a-t-il assuré. Can Incesu qui vient de totaliser ses quatre ans de service au Congo a saisi cette opportunité pour annoncer son départ imminent. Il a tenu à remercier les autorités congolaises pour « leur aide et leur coopération » durant les années passées dans le pays. La nomination officielle d’un nouvel ambassadeur de Turquie se fera dans les prochains jours.

Peu avant, l’ambassadeur a fait une brève historique sur l’origine de la fête nationale de la Turquie. Il a, en outre, exprimé la reconnaissance « éternelle » de son pays à Mustafa Kemal Atatürk, père de l’indépendance de la Turquie, et rendu hommage à « tous ceux qui ont versé leur sang pour préserver le territoire national ».

« En ce jour, la Turquie marque sa reconnaissance éternelle à Mustafa Kemal Atatürk, homme d’Etat et commandant militaire exceptionnel qui, en l’espace de quelques années, a réussi à libérer le pays des forces d’occupation et créé une République moderne sur les cendres d’un empire disparu », a déclaré le diplomate turc.

 

 

 

Yvette Reine Nzaba

Notification: 

Non