Santé : le contrôle des services médicaux et paramédicaux normalisé

Mardi 30 Octobre 2018 - 17:57

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les travaux de l’atelier visant à examiner et approuver le manuel de procédure d’inspection des services de santé publique ont eu lieu le 30 octobre, à Brazzaville.

Le directeur de cabinet de la ministre de la Santé et de la population, Florent Balandamio, a déclaré, dans son mot de circonstance :« Le but de ce manuel est de procurer aux cadres assermentés et habiletés aux fonctions de contrôle et de vérification des pratiques professionnelles adaptées en s’inspirant des évolutions au niveau de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale, à travers l’harmonisation des procédures et des outils d’inspection pharmaceutiques ». Il a, par ailleurs, souligné que ce manuel est un outil de travail qui permettra la standardisation des pratiques en matière de contrôle et d’inspection, dans le but d’améliorer la qualité des services et des soins par le respect des normes définies dans le document.

L’inspection des services médicaux et paramédicaux aura pour missions de contrôler la légalité des établissements de santé et de l’exercice des professions médicales et paramédicales, la médecine traditionnelle y compris, contrôler l’application des lois et règlements sur la création et le fonctionnement régulier des établissements de santé, des entreprises médicales et paramédicales, veiller au respect des prescriptions en matière de pratiques professionnelles et des technologies de la santé…

L’inspecteur général de la santé, le Pr Bileckot, s’est dit satisfait du travail abattu pour l’élaboration de ce manuel de procédure d’inspection des services médicaux et paramédicaux. Plusieurs partenaires, notamment l’Organisation mondiale de la santé, la Banque mondiale et le PDSSII ont mis la main à la pâte.

En rappel, l’inspection générale de la santé n’est pas à son premier travail du genre. Elle avait déjà élaboré les manuels de procédure d’inspection de la pharmacie, de la biologie médicale, du médicament et de l’hygiène.

Pour le directeur de cabinet de la ministre de la Santé et de la population, le programme de réformes lancé par le ministère de tutelle ne peut aboutir sans un système de contrôle adéquat.

Rominique Makaya

Légendes et crédits photo : 

Le présidium à l'ouverture des travaux/DR

Notification: 

Non