Présidentielle : la cellule spéciale PPRD/Asie-Chine sollicite des voix pour l’émergence du pays

Mardi 18 Décembre 2018 - 12:36

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La structure mise en place pour soutenir la candidature d'Emmanuel Ramazani Shadary anticipe sur la fin de la campagne électorale, donnant les raisons de soutenir le dauphin du président Joseph Kabila et appelant le peuple à lui accorder des voix pour son élection à la magistrature suprême.

La campagne électorale pour les élections législatives et présidentielle tend vers sa fin. En effet, tout va s’arrêter le 21 novembre à minuit, selon le calendrier de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Et différents états-majors des candidats aussi bien aux législatives nationales et provinciales qu'à la présidentielle intensifient leur persuasion, les jours étant désormais comptés. C'est le cas du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) qui met les bouchées doubles en ce moment pour maximiser les chances de victoire du candidat de la plate-forme électorale présidentielle, le Front commun pour le Congo (FCC), Emmanuel Ramazani Shadary.

Entreprenant, le responsable de la cellule spéciale PPRD/Asie-Chine de l’équipe de campagne du dauphin du président Kabila, Stephen Bwansa, a fait, le 17 décembre, une déclaration à l’intention du peuple congolais, l’appelant à porter son dévolu sur le candidat numéro 13 qui prône l’émergence et le développement de la RDC. « Pendant les semaines passées avec vous au cours de cette campagne présidentielle et législative, nous avons expliqué le bien- fondé de notre choix porté sur le candidat président de la République numéro 13. L’heure a sonné, voici arrivé le temps du choix, aussi de la fin de l’expression du pouvoir pour le pouvoir pour donner le leadership au candidat numéro 13. En âme et conscience, vous devez aller maintenant justifier votre choix par les urnes,  pour assurer la consolidation de la paix, du développement et de l’unité nationale. Ce faisant, vous allez participer au principe divin de la continuité », a-t-il fait comprendre.

Dans la déclaration, Stephen Bwansa a laissé entendre que la cellule spéciale PPRD/Asie-Chine a jugé bon de continuer le combat pour la modernisation du pays et la lutte contre toutes les formes de racisme économique, politique source d’une insécurité sociale, financière et de développement. Ce sont là les bases essentielles de la survie d’une nation qui ne peuvent, selon lui, être consolidées que dans la continuité. Cet homme d’affaires qui a fait le choix d’accompagner le candidat du camp présidentiel a reconnu que ces bases peuvent également être détruites par l’instabilité et les inconstances des autres prétendants à la magistrature suprême. « Il y a un prix à payer pour redresser le géant congolais au cœur de l’Afrique. Il faut continuer les réformes politiques, économiques culturelles...», a-t-il souhaité.

Et d’être rassurant sur la tenue des élections : « Nous avons entendu que certains animateurs n’ont pas travaillé dans le sens de la continuité et de l’unité nationale. Vous avez entendu vous-mêmes les multiples contradictions et revirements des groupes politiques qui convoitent la direction du pays. Compte tenu des enjeux de notre pays dans tous les domaines, nous sommes rassurés que le 23 décembre prochain, vous allez voter ... ».

 

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Stephen Bwansa (au centre) de la cellule spéciale PPRD Asie Chine

Notification: 

Non