Jean Goubal Kalala : de la musique à l’Assemblée nationale, une transition utile

Jeudi 17 Janvier 2019 - 20:38

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'artiste musicien de renom a été élu député national dans la circonscription électorale de Mont-Amba, à Kinshasa, selon les résultats provisoires des législatives nationales du scrutin du 30 décembre 2018, publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Jean Goubal Kalala, l'un des rares intellectuels de la musique congolaise et auteur des titres comme "Asala boni ? ", "Africano", "Bayibi ngai bomwana", "Zorro" ou "Bombe anatomique" a été élu député national pour le compte de la Dynamique de l’opposition. Comme dit un adage, « Il y aura beaucoup d’appeler mais peu d’élus ». En effet, iI y avait plusieurs artistes musiciens candidats pour cette élection, dans les différentes circonscriptions de la République démocratique du Congo, qui ont échoué. Citons, par exemple, Didier Lacoste, Barbara Kanam, Adolphe Dominguez  ou Lexxus Legal qui ont échoué. Même le célèbre Noë Ngiama Makanda dit Werrason  de Wenge Musica Maison Mère a mordu  la poussière, malgré sa popularité dans la commune de  Kimbasséké où l’on retrouve la majorité de ses fans.

Lors de son tout premier passage à la télévision en tant que député national, le 13 janvier, Jean Goubal, que les fans appellent désormais "Molobeli ya ba artistes"(porte-parole des artistes en français), a indiqué sur la chaîne Canal Kin télévision: « Je n’ai pas  attendu que je sois député pour parler ou défendre les habitants de la circonscription de Mont-Amba,  particulièrement ceux de Lemba, mon fief. Notre combat pour le bien-être de la population congolaise prend  ainsi une nouvelle formule. J’aime l’être humain car, je suis un mondialiste. Le nouveau régime doit avoir un œil sur les souffrances qu’endurent nos compatriotes de Beni ».

Né le 22 mai 1961, cette virtuose de la musique africaine est chanteur, parolier et guitariste. Ancien secrétaire général et porte-parole de l’Amicale des musiciens du Congo, Jean Goubal chante souvent en lingala, en tsiluba mais aussi en français. Il compte poursuivre sa carrière musicale en étant député. Ses textes prônent l’unité, la paix ainsi que l’amour. Dans ses titres, il plaide également pour la considération des couches défavorisées de la société comme les orphelins, les enfants recrutés par des groupes armés, les femmes violées et les enfants de la rue. La musique de Jean Goubal est très  atypique, mélangeant du reggae, du  blues, de la RnB,  du jazz et de la rumba. Jean-Goubal  Kalala est le cinquième député le mieux élu, selon la Commission électorale nationale indépendante.

Rude Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Image illustrative

Notification: 

Non