Crise post-électorale en RDC : Afrika telema appelle à un dialogue politique sincère

Mercredi 16 Janvier 2019 - 15:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Au cours d'un point de presse animé le 16 janvier à Brazzaville, l’association Afrika telema s’est dite consternée par le climat post-électoral de plus en plus tendu en République démoratique du Congo (RDC). Pour éviter tout débordement, elle invite les acteurs politiques à privilégier la concertation, afin de dissiper les tensions.

Dans une communication rendue publique par son président-fondateur, le père Jean-Marie Bukasa Malu, Afrika telema a commencé par saluer le bon déroulement du processus électoral en général mais aussi la tenue, le 30 décembre 2018, dans le calme, des élections présidentielle, législatives et provinciales sur l’ensemble du territoire national.

« L’association Afrika telema adresse des vives félicitations aux filles et fils de la RDC pour leur sens élevé de patriotisme et de leur culture démocratique. Afrika telema invite ces derniers à ne pas céder à la division et à espérer à des lendemains meilleurs », relève la déclaration.

Par ailleurs, elle déplore le climat de plus en plus délétère qui prévaut actuellement dans le pays et qui s’est amplifié depuis la publication, la semaine dernière, des résultats de l’élection présidentielle, dont la Commission électorale nationale indépendante donne l’opposant Félix Tshisékedi vainqueur.

Ainsi, pour épargner la RDC de tous les dangers qui planent sur elle, pouvant entraîner des troubles sociaux et des débordements, Afrika telema propose à toute la classe politique de ce pays quatre solutions idoines.

« J’invite les différents acteurs socio-politiques à privilégier le dialogue, porteur des compromis politiques réconciliateurs ; à maintenir l’unité nationale, en favorisant la paix comme gage du progrès social et à recourir au dialogue politique et social sincère, comme voie de règlement de tout différend entre acteurs impliqués dans la gestion de la situation post-électorale en RDC », a renchéri le père Jean-Marie Bukasa Malu, curé de la paroisse Notre-Dame-de-Fatima de Mpila.

Le 22 décembre, peu avant la tenue des élections, cette organisation de la société civile avait déjà publié une déclaration dans laquelle elle appelait à des élections apaisées et transparentes en RDC.

Il faut dire qu’Afrika telema, dont le président-fondateur est lui-même natif de la RDC, se veut un instrument de campagne pour la promotion de la paix et du développement en Afrique et dans le monde. Elle propose de relever ensemble les défis sociaux auxquels l’humanité fait face à ce jour et de donner, par le lien d’amour, des réponses qui apportent soulagement aux cœurs brisés par les guerres, la faim, les inégalités sociales et toutes les discriminations dans le monde.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Le père Jean-Marie Bukasa Malu lisant la déclaration, le 16 janvier/ Adiac

Notification: 

Non