Coopération : l’UE veut faire de Nkayi et Owando des villes résilientes

Mercredi 16 Janvier 2019 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le chef de la délégation de l’Union européenne au Congo, Raul Mateus Paula, a annoncé la mise en œuvre de son projet en faveur des deux localités, y compris bien d’autres, le 16 janvier à Brazzaville, au ministre de la Construction, de l’urbanisme et de l’habitat, Josué Rodrigue Ngouonimba.

Arrivé au Congo il y a peu, l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) a rencontré le ministre de la Construction, de l’urbanisme et de l’habitat, dans le cadre d’une visite de courtoisie. Raul Mateus Paula a profité de l’occasion pour faire le point au ministre Josué Rodrigue Ngouonimba de quelques projets structurants en cours et en vue, touchant son département ministériel et financés par l’UE.

Au nombre des projets débattus, figure en bonne place celui visant à faire d'Owando, chef-lieu du département de la Cuvette, et de Nkayi, dans le département de la Bouenza, des villes résilientes. Un concept qui sous-entend une ville à la fois souple et résistante, ouverte aux changements et aux influences positives, portant essentiellement sur l’assainissement et la construction des infrastructures.

« Nous avons parlé du projet visant à faire de Nkayi et Owando des villes résilientes. Celui-ci porte sur l’assainissement, la protection de l’environnement, la construction des infrastructures. Ces deux grands projets, financés par le onzième Fonds européen de développement, vont démarrer en 2019 », a précisé le diplomate européen.

Dans leurs échanges, le ministre Josué Rodrigue Ngouonimba et son interlocuteur ont aussi parlé du schéma directeur de l’urbanisation des villes de Brazzaville et Pointe-Noire. Un projet déjà en cours pour lequel l’UE va s’investir pleinement aux côtés d’autres partenaires afin de garantir sa réussite.

Dans la foulée, les deux interlocuteurs ont aussi évoqué la mise en œuvre du projet de construction du port de pêche à Pointe-Noire, lequel intègre le volet gouvernance. Toujours dans la ville océane, le diplomate européen et son hôte ont parlé d’un autre projet sur l’habitat, qui devrait entrer dans sa phase opérationnelle très bientôt. L’UE prévoit également la mise en œuvre de plusieurs projets, dont celui portant appui à la société civile congolaise.

Bien qu’arrivé récemment au Congo, Raul Mateus Paula s’est réjoui de la qualité des relations de coopération entre le Congo et son institution. « D’une manière transversale, la coopération Congo-Union européenne se porte bien. Nous sommes dans une phase de relance et j’en suis très heureux », a-t-il conclu.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Josué Rodrigue Ngouonimba (au centre) s'entretenant avec la délégation de l'UE, le 16 janvier/ Adiac

Notification: 

Non