Forbes 2019 : la RDC 150e au classement mondial

Jeudi 17 Janvier 2019 - 15:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le pays se trouve parmi les onze dernières destinations de la sélection mondiale du magazine américain. Pour rappel, il s’agit d’une étude qui compare l’environnement des affaires dans un total de cent soixante et un pays à travers le monde.

Le dernier classement Forbes démontre l’important chantier qui s’impose au futur gouvernement de la République pour restaurer l’image du pays sur l’échiquier international. Chaque année, ce magazine d’affaires classe les meilleures destinations dans le monde des affaires. Au total, cent soixante et un pays sont évalués sur la base de quinze critères, notamment le droit de propriété, l’innovation, les taxes, la corruption, la liberté (personnelle, économique et monétaire), la bureaucratie, la protection des investisseurs, la disponibilité de la main d’œuvre, les infrastructures, la taille du marché et la qualité de vie. Même s’il n’a pas, du moins pour le moment, l’ampleur du célèbre Doing business de la Banque mondiale (BM), le classement de Forbes bénéficie de plus en plus d’une certaine crédibilité. En Afrique, son retentissement est très important.

Au sujet des résultats du continent africain, le meilleur pays pour faire des affaires en 2019 est l’Ile Maurice. A l’échelle mondiale (cent soixante et un pays classés), ce pays insulaire très attractif occupe la 39e place. Un succès indiscutable car le même Etat revient également en tête de peloton dans l’étude Doing business de la BM.

Dans le top dix africain de Forbes, l’on retrouve en deuxième position l’Afrique du Sud (59e au classement mondial), puis le Maroc (62e au classement mondial), les Seychelles (66e mondial), la Tunisie (82e mondial), le Rwanda (90e mondial), le Kenya (93e mondial), le Ghana (94e au rang mondial) et l’Egypte (95e classement mondial). Très loin derrière, le premier pays d’Afrique centrale, en l’occurrence le Cameroun, ne vient qu’à la 27e place africaine et à la 133e place mondiale. Il est suivi, deux rangées plus loin, de l’Angola à la 30e place africaine et 138e place mondiale. Puis, il y a le Gabon (37e place africaine et 147e place mondiale), le Burundi (38e place africaine et 149e place mondiale) et la RDC (39e place africaine et 150e). D’autres pays de la sous-région viennent en quelque sorte boucler le top 50 africain.

D’une manière globale, l’on retient une faible performance des pays de la région face au reste du monde. Une bonne majorité d’entre eux vient en bas du tableau de Forbes. Plus grave encore, sept pays africains figurent parmi les dix pires destinations pour faire des affaires en 2019.

Laurent Essolomwa

Notification: 

Non