CHU : plus de quatre volets à charge pour le nouveau directeur général adjoint

Jeudi 17 Janvier 2019 - 18:26

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Au terme de son installation le 17 janvier patronnée par le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de la population, Florent Balandamio, Ulrich Judicaël Biez entend, avec le concours de tous, sortir la maison du gouffre dans lequel elle se trouve aujourd’hui.

En vertu des dispositions du décret n°88/622 du 30 juillet portant organisation et fonctionnement du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Brazzaville et du décret n°2002-39 du 30 novembre 2002 fixant les attributions et la composition des organes de gestion et de tutelle, le nouveau directeur général adjoint aura en charge plusieurs dossiers importants. Ceux-ci se rapportent, entre autres, au volet n°1 relatif au climat social et satisfaction des usagers. Il s'agit de contribuer à établir un dialogue franc et constructif avec les partenaires sociaux et les représentants des différentes catégories professionnelles du CHU, axé sur la résolution de leurs principales revendications ; veiller à la mise en place des outils de gestion de la satisfaction des usagers ; participer à redorer l’image du CHU auprès des usagers, notamment en améliorant les services d’accueil et d’orientation ; mettre en place des parcours qualité pouvant aboutir à des certifications de renommée internationale.

Sur la gouvernance, la feuille de route prévoit de participer à l’élaboration des plans opérationnels annuels de mise en œuvre du Projet d’établissement hospitalier; faire le suivi régulier de l’exécution de ce projet à partir des tableaux de bord dûment établis par le directeur général ; accompagner le directeur général dans la mise en œuvre des recommandations issues des missions d’audit institutionnel, organisationnel et financier ; s’assurer du fonctionnement régulier des organes consultatifs ; veiller à l’amélioration de la coordination médico-administrative du CHU par l’implication et la responsabilisation des soignants dans la rationalisation de la gestion administrative, technique, financière et comptable du CHU; participer à l’implantation des méthodes et outils de la gouvernance hospitalière et clinique, etc.

Les volets 3 et 4 portent, quant à eux, sur les soins et services de santé en s’assurant, entre autres, de la mise en place et de l’application effective des procédures et protocoles de soins et services: du renforcement des capacités du personnel à tous les niveaux ; de la coordination de l’élaboration et de la mise en œuvre de la stratégie de la recherche en santé du CHU (…).

Le directeur général sortant du CHU, Jérémie Mouyokani, a rappelé, à titre introductif: « Le poste de directeur général adjoint a déjà existé et existe dans un décret de 1988 à la création du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville et la remise à flot de ce poste aujourd’hui participe au processus de renforcement du CHU que nous avons engagé depuis que nous avons pris les foncions à la tête de cet établissement ».

Emu d’avoir été nommé et après avoir adressé ses remerciements au président de la République, au Premier ministre et au ministre de la Santé et de la population, le nouveau directeur général adjoint, Ulrich Judicaël, a pour sa part indiqué : « Je sais que la tâche est difficile et complexe. Le tableau de notre maison commune a été très bien décrit au niveau de la représentation nationale, tout le monde a suivi ; la situation est difficile mais pas impossible, parce que nous savons compter sur le génie congolais. Nous pensons que nous allons nous mettre ensemble, parce qu’il s’agit de notre maison commune. Nous devons la sauver ; il est question que nous la sauvions. Et je pense que chacun et chacune de nous mettra du sien pour relever la maison ; la sortir du gouffre dans lequel elle se trouve aujourd’hui ».

Guillaume Ondzé

Légendes et crédits photo : 

Ulrich Judicaël Biez, le nouveau directeur général adjoint du CHU, répondant à la presse

Notification: 

Non