Poésie : un week-end tout en slam

Lundi 11 Février 2019 - 18:43

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Programmés les 15 et 16 février, les deux rendez-vous prévus en cité, le premier à Kintambo et le second à Bandalungwa, vont porter respectivement sur l’amour et les droits de l’homme.

La soirée slam du mois de l’amourLe15 février, au lendemain de la Saint Valentin, de 18h30 à 20h30, le collectif Lipoposlam invite à une « soirée slam du mois de l’amour ». Le thème sans équivoque, « Lignes de cœur », annonce des envolées lyriques au Café théâtre jeunes artistes. Tel que présentée sur l’affiche, cette rencontre initiale sera une occasion de déclarer sa flamme non sans fantaisie. « Slame l’amour sous toutes ses formes : Dieu, chien, Congo, nature, femme, homme, mère, père, toi-même … », peut-on lire sur le bas droit. Il semble que la soirée soit ouverte à la participation du public qui ne sera pas que spectateur.

D’entrée libre, le moment dédié au « Théâtre et slam participatifs sur les droits de l’homme » est organisé par le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme, en partenariat avec la slameuse Do Nsoseme. Spectacle annoncé en début d’après-midi, 13h plus précisément, il a pour affiche Evy Bandefu, Microméga, Akhénaton 513 et Sarah Bopima.Théâtre et slam participatifs sur les droits de l’homme

Ce n’est pas sans poésie que Microméga, le coordonnateur de Lipoposlam, recommande les Kinois de partager les deux soirées de slam-poésie auxquelles ils sont « slamicalement invités » avec les leurs « qui aiment aussi les paroles parfumées et les douceurs volantes ».

Nioni Masela

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : La soirée slam du mois de l’amour Photo 2 : Théâtre et slam participatifs sur les droits de l’homme

Notification: 

Non