Vie associative : sortie officielle de l’Association des cadres d’éducation physique et sportive

Mardi 12 Février 2019 - 16:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L'organisation a été récemment portée sur les fonts baptismaux au quartier Mbota, dans le quatrième arrondissement de Pointe-Noire, au cours d'une cérémonie en présence d’Adolphe Milandou, directeur départemental des Sports du Kouilou.

Les cadres d’éducation physique et sportive évoluant dans la ville de Pointe-Noire et dans le département du Kouilou disposent désormais d’un espace de regroupement professionnel. Leur association apolitique qui vient d'effectuer sa sortie officielle compte cinquante et un membres dont trente hommes et vingt et une femmes. Elle est dirigée par un bureau exécutif de dix membres, composé de huit hommes et de deux femmes.

Enregistrée au ministère de l’Intérieur depuis le 23 janvier 2017, l’Association des cadres d’éducation physique et sportive (Aceps) dispose déjà d'un compte dans un établissement bancaire de la place.  Pour la petite histoire, l’Aceps a été créée le 5 décembre 2015 à l’école 30-mars de Tié-Tié. Trois ans après la mise en place des premières instances dirigeantes, elle a décidé de faire sa sortie officielle.

Dans son mot de circonstance, Jean Blaise Bansimba Moussounou, président de l’Aceps, a indiqué que cette association était née sur la base du vivre ensemble, un modèle de vie qui tire ses origines de l'entente et la bonne collaboration qui régnaient au sein de certains départements pédagogiques de la ville, notamment ceux des lycées Victor-Augagneur et Pointe-Noire 2.

À l’entendre, ces deux départements avaient pour habitude d’organiser des épargnes et des sorties dans ou hors de la ville. Ainsi, à chaque fin d’année scolaire, ils se retrouvaient autour d’un repas auquel étaient associés les collègues des autres départements d’éducation physique de la commune de Pointe-Noire et du district de Tchiamba-Nzassi.

C’est ainsi qu' un noyau a été monté, au cours d’un repas de fin d’année, pour élaborer les ébauches des documents d’orientation générale d’une association à caractère apolitique. « Il nous a fallu donc du temps pour que ce jour arrive.  Trois ans après la mise en place des premières instances, et six ans après la première fête tournante organisée au domicile de  M. Justin en 2013, l’Aceps sort de son anonymat pour réaliser sa sortie officielle », a-t-il dit.

Notons que cette association a pour devise « Solidarité, travail, sport pour tous ». Elle est symbolisée par un ballon déposé sur un livre ouvert et son siège social se situe à Voungou, dans le troisième arrondissement de Pointe-Noire.

      

 

 

 

 

Hugues Prosper Mabonzo

Légendes et crédits photo : 

Le bureau exécutif de l'Aceps / Adiac

Notification: 

Non