Interview. Jean Elie Ngoya : « Je ferai un match à buts à Bujumbura »

Vendredi 15 Mars 2019 - 17:55

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le Burundi sera opposé au Congo, le 20 mars à Bujumbura, en match aller des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) des moins de 23 ans. L’entraîneur de la sélection nationale congolaise de la catégorie nous a présenté les atouts de ses poulains, dans cette interview exclusive, promettant de ramener un  bon résultat à Brazzaville.

Les Dépêches de Brazzaville (L.D.B) : Coach, quel est l’état d’esprit des joueurs et du staff technique à quelques jours de la rencontre?

Jean Elie Ngoya (J.E.N.) : Parlant de l’état d’esprit, nous allons bientôt boucler la phase de deux semaines de préparation, ponctuée par deux matchs amicaux internationaux, face au Gabon.

Nous avons réussi à faire le tri, avec l’arrivée des internationaux, le groupe est assez solide pour le match contre le Burundi. Tout est mis en place afin de nous permettre de livrer un bon match.

L.D.B. : Pouvons-nous connaître l’objectif que vous vous êtes fixé pour ce match ?

J.E.N. : L’objectif est clair, nous n’allons pas à Bujumbura pour jouer aux petits bras. Nous y partons pour négocier la qualification. Avec mes poulains, nous ferons un grand pas vers la qualification. Je le dis sans prétention, puisque les deux matchs amicaux que je viens de livrer contre le Gabon m’ont permis de marquer cinq buts en cent quatre-vingts minutes. Cela me pousse à croire que je ferai un match à buts à Bujumbura.

L.D.B. : Certes, vous avez marqué cinq buts en deux matchs, mais vous en avez également encaissé deux. N’est-ce pas un danger ?

J.E.N. : L’attaque a marqué cinq buts, c’est un avantage ou un inconvénient ? Actuellement, j’ai une liste de vingt-trois joueurs qui constituent le groupe, mais je voyagerai avec dix-huit, le 17 mars. Dans ce groupe, nous avons des locaux et des internationaux.

L.D.B. : La préparation du match retour se fera-t-elle après la rencontre du 20 mars ?

J.E.N. : Nous nous préparons déjà en mode aller-retour ; parce que nous n’aurons que trois ou quatre jours de récupération après le match aller. Nous avons des images de l’équipe du Burundi et nous sommes en train de travailler sur la base de celles-ci. Le Congo doit participer à la phase finale de la CAN des moins de 23 ans. Tout se passe bien, jusqu’à ce jour, toute la délégation est prête et le moral est haut.

Propos recueillis par Rude Ngoma (stagiaire)

Légendes et crédits photo : 

Jean Elie Ngoya

Notification: 

Non