Sécurité : la police présente une vingtaine de malfrats à la presse

Lundi 18 Mars 2019 - 20:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les malfaiteurs présumés coupables de crimes divers ont été présentés, le 16 mars, par les  services départementaux de la police judiciaire au Kouilou et à Pointe-Noire.

Le colonel de police, André Mankassa, chef de service départemental de la police judiciaire au Kouilou et à Pointe-Noire, a signifié que les délinquants arrêtés appartiennent à diverses bandes de criminels, notamment le groupe des "bébés noirs", de faux policiers, de faux pasteurs,  des arabes  et autres. « Nos services ont interpellé un certain Koungoumina Taylor. Ce dernier est l’un des membres de la bande des arabes, un groupe responsable de la mort de certaines personnes dans la ville. En passant, nous saluons l’implication et la coopération  de la population avec les services de police  en vue du maintien de l’ordre à Pointe-Noire et au Kouilou », a-t-il déclaré.

Ainsi, la police entend déférer le plus vite possible ces malfrats auprès du procureur de la République afin que justice soit rendu. Quelques malfrats interrogés ont reconnu les faits qui leur sont reprochés.

Signalons qu'en plus des armes blanches, des objets mystiques et des bombes lacrymogènes, certains parmi ces hors la loi ont été appréhendés avec des objets militaires, notamment des uniformes, des grades d’officiers supérieurs, des chaussures, des ceintures et autres.  

Séverin Ibara

Légendes et crédits photo : 

Des malfrats

Notification: 

Non