Concours lycéen d’humour : la première édition a été un triomphe

Mercredi 20 Mars 2019 - 17:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’Institut français du Congo (IFC) a abrité la première compétition interscolaire en art comique, le week-end dernier, à Brazzaville. Sélectionnés à travers différents établissements de la capitale, ces élèves se sont confrontés en faisant la première partie des spectacles de Valery Ndongo et Oumar Manet.

 

C’est en partenariat avec MTN Congo et le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation que les trois humoristes, Valery Ndongo (Cameroun), Oumar Manet (Guinée Conakry) et Weilfar Kaya (Congo-Brazzaville), accompagnés par Evariste Mondikeba (ministère) et Arnauld Missamou (IFC), ont parcouru Brazzaville à la recherche de jeunes talents. A la fin, cet événement a connu la participation de treize lycéens en provenance de six établissements, à savoir  Camara-Laye, Patrice-Lumumba, Nganga-Edouard, Thomas-Sankara, Mafouta et Saint-Exupéry. Formés, ces lycéens ont pu déployer leur talent en art comique sous plus d’une facette.

Dans l’ensemble, ces humoristes en herbe ont fait rire aux éclats le public présent à travers des anecdotes personnelles tournées en dérision, des faits de vie quotidienne tels que les relations entre parents et enfants ou des folies d’adolescence. Imposants et rassurants sur scène, ces élèves ont également présenté des sketchs autour du football et fait participer le public au jeu de question/réponse.

Au terme des deux journées de shows humoristiques, le concours interscolaire lycéen d’humour a décerné le premier prix à Emmanuel Ndinga de Saint-Exupéry, le deuxième à Serge Moumbenza de Mafouta et enfin le dernier prix à Nicky Miyalou de Nganga-Edouard. Le ministre de l’Enseignement primaire et secondaire chargé de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso, et l’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery, ont loué le talent de ces jeunes comédiens en devenir,  les exhortant à lier leur formation scolaire à leur talent.

Merveille Atipo (stagiaire)

Légendes et crédits photo : 

Photo: Les lycéens posant avec les autorités au terme du concours

Notification: 

Non