Conseil départemental et municipal : des projets pour changer l’image de la ville océane

Mercredi 20 Mars 2019 - 17:37

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’assemblée locale de Pointe-Noire entend exécuter une liste d’ambitieux projets d’aménagement urbain, qui visent à l’amélioration de la qualité de vie et du potentiel commercial, en partenariat avec la société espagnole Socofi Finances & Invest. 

Le conseil départemental et municipal a travaillé d’arrache-pied pour la revitalisation de la ville, aboutissant à un programme de développement urbain comportant plusieurs axes majeurs. Cette redynamisation constitue un enjeu fondamental pour le développement et l’attractivité économique de Pointe-Noire et l’embellissement du cadre de vie de la population. L’objectif visé est de redonner du charme à cette ville marine.

Pour réaliser ces projets, l'assemblée locale a recouru à la société espagnole Socofi Finances & Invest avec laquelle elle a signé un contrat de partenariat qui a été  paraphé, il y a quelques jours, par Jean François Kando, maire de la ville, et Emmanuel Kabungulu Ombeni, directeur général de cette société.  Une enveloppe de cent quatre millions de dollars américains a été réservée pour la construction d’un grand centre commercial moderne au centre-ville, un marché domanial au Plateau ainsi qu’un marché au quartier KM 4, dans le premier arrondissement. Un bâtiment abritant la morgue municipale sera aussi construit à l’hôpital de base de Tié-Tié, y compris la fourniture des accessoires de la morgue ainsi que du matériel roulant, la construction de deux marchés à Voungou et Mpaka 8, dans le troisième arrondissement.

En plus,  d'autres marchés seront construits à Mbota, dans le quatrième arrondissement, à Vindoulou, dans le cinquième, à Ngoyo et à Mpaka 120, dans le sixième,  où sera également construit un centre de santé intégré moderne. Il est aussi prévu l’aménagement et la modernisation complets des voies d’accès à tous ces ouvrages sur une longueur cumulée de près de 5km.

Notons que le conseil départemental et municipal de Pointe-Noire, dans le cadre de son programme de développement, a, depuis 2018, été obligé de se tourner vers le secteur privé pour concevoir, construire, financer et exploiter des infrastructures relevant jusqu’ici du secteur public, en utilisant le partenariat public-privé.

 

 

 

Hugues Prosper Mabonzo

Légendes et crédits photo : 

Emmanuel Kabungulu Ombeni et Jean François Kando paraphant l'accord/ crédit photo mairie centrale

Notification: 

Non