Humour : le rire a été au rendez-vous le week-end dernier à Brazzaville

Jeudi 21 Mars 2019 - 20:26

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Valery Ndongo et Oumar Manet étaient respectivement sur scène, les 15 et 16 mars, à l’Institut français du Congo, à travers deux shows hilarants intitulés « Moi, sans papiers » et « La femme parfaite ».

Il n’est plus à démontrer les vertus du rire pour l’homme. Plus qu’un moment de divertissement, l’humour est une véritable passion que Valery et Oumar hissent depuis quelques années. Pour certains, ce fut la première fois de les découvrir, pour d’autres une énième occasion d’éclater de rire grâce à leurs prestations.

"Moi, sans papiers" de Valery Ndongo

C’est le premier spectacle qui a eu lieu dans la soirée, le 15 mars. Cette prestation de l’humoriste camerounais est partie de l’exploit de Mamadou Gassama pour parler de la vie des sans papiers qui ne sont pas toujours ceux que l'on croit ni là où on les imagine. En effet, la mondialisation permet aujourd’hui aux personnes et aux biens de circuler librement, à condition d’être dans les règles.

"La femme parfaite"

Ce second spectacle, quant à lui, s’est déroulé le samedi soir. D’origine guinéenne, Oumar Manet a fait le portrait de cette femme-là dont rêvent tous les hommes et, par ricochet, l’homme parfait dont fantasment toutes les femmes. Cette scène découle du constat selon lequel dans toutes les cultures ou toutes les civilisations, l’image de la femme parfaite relèvent d’une sainte. Dans le monde réel, l’homme cherche pourtant cette femme qu’il n’a jamais vue de ses propres yeux, sinon dans un magazine de mode ultra photoshopée ou dans des clips glamours. Une forme de prise de conscience à travers le rire comme pour dire, la femme parfaite n’existe pas.

Notons que ces deux créations made in Brazza partiront en tournée dans les Instituts français d’Afrique, à savoir au Bénin, au Cameroun, en Guinée Conakry, au Mali et auTogo.

Jessica Atipo

Légendes et crédits photo : 

Valery Ndongo et Oumar Manet

Notification: 

Non