Police : trente-huit officiers et sous-officiers à Pointe-Noire élevés aux grades supérieurs

Lundi 15 Avril 2019 - 16:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La cérémonie de port des nouveaux insignes de grades comptant pour le deuxième  trimestre de l’année en cours a eu lieu le 13 avril, en présence du général  Jean François Ndeguet, directeur général de la police, qui avait à ses côtés le colonel Serge Pépin Itoua Poto, directeur départemental de la police au Kouilou et à Pointe-Noire.

S’adressant aux nouveaux promus à l’occasion de ces retrouvailles, le colonel Serge Pépin Itoua Poto a insisté sur l’importance du travail bien fait, tout en privilégiant la notion du résultat. Il a ainsi rappelé que l’élévation aux nouveaux grades est le résultat de plusieurs efforts consentis dans le travail et la pertinence dans l’exécution des tâches. « Au nom du commandement,  je vous adresse toutes mes félicitations et par la même occasion, je vous exhorte à continuer dans la même lancée. L’élévation au nouveau grade implique plus de redoublement d’efforts et de responsabilités, je vous invite à servir d’exemple et de modèle pour les autres policiers qui continuent d’attendre dans les rangs », a-t-il indiqué.

Il a, en outre, saisi l’occasion pour faire le point de la situation sécuritaire dans les deux départements, invitant les policiers à redoubler d’effort et de dynamisme au travail afin de répondre avec promptitude aux exigences de la population.

« En dépit des difficultés d’ordre divers liées à la présence de quelques bandes de malfaiteurs dénommés bébés noirs, la situation sécuritaire est relativement calme, apaisée et sous contrôle au Kouilou et à Pointe-Noire. Les services de police font preuve de beaucoup d’habilité et de professionnalisme. Ainsi, tout policier mal intentionné brillant par des comportements indignes visant à ternir l’image de la corporation sera sévèrement puni et sanctionné conformément à la loi », a-t-il signifié.

Pour leur part, le lieutenant colonel Marcelin Elemé et le lieutenant Sylvain Alandzobo ont remercié les autorités gouvernementales et la hiérarchie policière pour leur nouveaux grades.« Une grande reconnaissance à l’endroit des autorités gouvernementales et la hiérarchie policière. Le nouveau grade est synonyme du travail bien fait et surtout du compte rendu au chef », ont-ils déclaré.

 

Séverin Ibara

Légendes et crédits photo : 

Le directeur général de la police, Jean-François Ndenguet, faisant porter l'insigne de grade à l'un des récipiendaires

Notification: 

Non