Musique sacrée : l’album "Plus de toi" présenté officiellement

Mardi 16 Avril 2019 - 12:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La soeur Magarelle Kimbembé a présenté son opus, le week-end dernier à Brazzaville, dans la salle des fêtes de l’école Dom-Helder-Camara.

Peu avant la montée sur scène de l'artiste, le pasteur évangéliste Dhavant Kimbembé de l’Eglise évangélique du Congo et la chorale des aînées ont interprété tour à tour deux cantiques, " Je ne suis pas seul"  et "Christ est mon sauveur".  Le premier chant avec exhortation véhicule un message qui stipule ce qui suit : « Jésus est fidèle et ne délaisse personne. L’Homme souffrant n’est pas seul mais le Seigneur dans son amour est présent et prêt à agir. Il s’agit juste d’être confiant, de tourner son regard vers lui. »

Le second, quant à lui, fait suite au premier. Il est, en effet, l’expression de la joie d’avoir choisi Jésus-Christ comme Seigneur et sauveur. « D’autres dieux n’ont plus de place dans ma vie », dit le chant.

C’est par A capella que la soeur Magarelle Kimbembé, d’une voix angélique, a ouvert le bal de son concert qui a porté essentiellement sur les titres de l’album "Plus de toi" à savoir "Emmanuel", "J’aime Jésus", "L’amour de ma vie", "Mpeve a longo", "Nasepeli", "Plus de toi", "Rocher des âges", "Saint Saint" …  

 « Le Seigneur est celui-là qui fait quand il veut, et le fait bien. Tu as fait ce que je ne pouvais imaginer. Tu as tout accompli sur la croix. Jésus est l’amour de ma vie », a déclaré soeur Magarelle Kimbembé,  commençant chaque chanson par une prédication. 

« Etre chrétien est synonyme de vivre à l’image de Christ, de promouvoir l’amour sincère, bref, être la lettre de Christ sur terre », a-t-elle ajouté.

Invitée à ce concert, soeur Krystel Grâce, du groupe Gaël de la République démocratique du Congo (RDC), a plongé le monde de Dieu dans les louanges à travers les interprétations de quatre chansons: "Je me donne un parfum", "Na mikambi", "Esi nakoma ya yo" et "Je t’aime Yaweh".

Pour sa part, véritable bête de scène, la soeur Crédo Malela ne badine pas avec le chant gospel.  C’est sans gêne et avec autant d’amour et de fougue qu’elle loue son Dieu. Elle l’a démontré au cours de ce concert à travers les trois chansons qu’elle a interprétées, dont "Africa" chantée sous le rythme zoulou qui a émerveillé le peuple de Dieu et "Tokomatisa niveau" qui a mis le public en ébullition. Ça été un véritable show.

L’un des moments forts a été la prestation d’ensemble de soeur Magarelle Kimbembé et ses invités, à savoir le pasteur Dhavant Kimbembé et les sœurs Krystel Grâce et Crédo Malela. Tous les quatre ont interprété "Nionso pona yo ", montrant combien les enfants de Dieu sont unis en dépit du fait qu’ils ne sont pas tous du même pays. Au cours de ce passage d’ensemble, le pasteur Dhavant Kimbembé a été très applaudi lorsqu’il a chanté en « bobo », marquant ainsi l’expression de la joie, pour dire que le Seigneur est merveilleux.

Le concert a pris fin avec la vente et la dédicace de l’album en vue de soutenir l’artiste.

« Je suis très heureuse, parce que malgré les difficultés rencontrées lors des préparatifs, Dieu a permis que cette activité se tienne », a fait savoir soeur Magarelle Kimbembé, à l’issue du concert.

Rappelons que "Plus de toi" a été choisi comme titre phare de cet album de huit chansons, par rapport à son message très capital et du fait que c’est le chant qui annonce cet opus.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : La soeur Magarelle Kimbembé entrant sur scène par un Acapella Photo 2 : Le pasteur Dhavant Kimbembé, Crédo Malela, Krystel Grâce et Magarelle Kimbembé sur le même podium Photo 3 : Le peuple de Dieu venu suivre le spectacle

Notification: 

Non