Société


Société
Jeudi 17 Janvier 2019 - 20:33

Le jeune congolais est le créateur de la marque spécialisée dans la production et la commercialisation de café issu du sol congolais.

Torréfacteur de profession, Eric Mpassy est un passionné de café comme l’est un footballeur pour le ballon.

Le produit Eric Arabica est né en 2016, au Congo, précisément à Tchimbamba, dans la ville de Pointe-Noire où le jeune homme a implanté sa société. 

Moulu par un savoir-faire exceptionnel, le café Eric provient du département de la Lékoumou. Il se présente dans un emballage papier au format de 250g l’unité.

Avec une main d’œuvre purement locale, le café Eric Arabica se réclame 100% congolais, d’où son slogan « ya beto mosi », signifiant en français « pour nous mêmes ».

« La création du café Eric Arabica émane d’un désir d’émanciper la production et la consommation locales. Compte tenu de la ... Lire la suite


Société
Jeudi 17 Janvier 2019 - 20:36

Après le manger et l’habillement, les femmes utilisent une grande partie de leur argent dans la coiffure.  En moyenne, la Congolaise se tresse toutes les deux ou trois semaines. Que ce soit pour leur propre fierté ou pour plaire à un homme, toutes s’accordent à dire qu’il est capital pour une femme d’avoir une tête bien faite.

A cette fin, il faut y mettre le prix.  D’après Soft Sheen-Carson, filiale de L’Oréal, les femmes africaines passent en moyenne trois fois plus de temps à s’occuper de leurs cheveux. Elles utilisent neuf fois plus de produits capillaires que les femmes blanches pour entretenir leur chevelure, donc dépensent beaucoup plus.

Quand on aime on ne compte pas

Malgré les difficultés financières qu’éprouvent de nombreux ménages à Brazzaville, les femmes ne lésinent pas sur les moyens pour s’embellir. Des rajouts sur leurs cheveux aux ... Lire la suite


Société
Mercredi 16 Janvier 2019 - 14:15

Le président de l’Union nationale des associations des personnes handicapées du Congo a été nommé par décret présidentiel n°2019-12 du 14 janvier 2019.

Outre le secrétaire exécutif permanent, le président de la République a nommé par décret n°2019-11 du 14 janvier 2019 les autres membres du Conseil consultatif des personnes vivant avec handicap (CCPVH). En effet, ils sont au total cent trois dont soixante-quatre ont une voix élective et les autres issus des différents ministères et organes étatiques ont une voix consultative. A la différence d’autres institutions constitutionnelles, les membres à voix élective ont été sélectionnés après des élections catégorielles.

Conformément à la loi organique déterminant l'organisation, la composition et le fonctionnement du CCPVH, les membres qui peuvent être élus au sein du secrétariat exécutif ... Lire la suite


Société
Mercredi 16 Janvier 2019 - 14:45

L’organisation caritative et humaniste dirigée par Diana Attye a présenté à la presse, le 16 janvier à Brazzaville, l’action bilancielle de ses œuvres l'année écoulée afin de relancer la nouvelle année sous l’angle des projets ambitieux centrés sur l’être humain.   

Dans le cadre de son soutien à la petite enfance ainsi qu’aux personnes du troisième âge, la Fondation Burotop Iris (FBI) a distribué, au mois du ramadan, plus de mille sept cent cinquante repas dans les différents orphelinats et maisons de retraite de Brazzaville et sa périphérie.

Elle a remis dix mille kits scolaires dans différentes écoles primaires basées dans quatre arrondissements,  à savoir Makélékélé, Bacongo, Ouenzé et Talangaï, ainsi que dans les communautés d’Ondémbe et de Mossaka. Elle a, de même, sponsorisé un match de football à Makélékélé, premier ... Lire la suite


Société
Mardi 15 Janvier 2019 - 18:08

Le procureur de la République près le Tribunal de grande instance (TGI) de Brazzaville a poursuivi, le 15 janvier, sa série de descentes visant, entre autres, à sensibiliser les Officiers de police judicaire (OPJ) dans les commissariats au respect des droits  de l'homme.

Après la partie nord de Brazzaville, le procureur de la République, André Gakala-Oko, a visité le 15 janvier le commissariat central de la Mfoa, situé au Plateau-des-15 ans, avant de se rendre aux commissariats de Ouenzé Mandzandza et Mampassi, dans le 5e arrondissement, Soukissa et Moukondo, dans le 4e arrondissement Moungali. Partout où il est passé en compagnie du directeur départemental de la police de Brazzaville, Jean-Pierre Okiba, un seul message : « se débarrasser de tout comportement pervers comme la maltraitance, le rançonnage à l’égard des personnes placées en garde à vue. »

A ... Lire la suite


Société
Mardi 15 Janvier 2019 - 19:04

Le maire de la commune de Kintélé, Mensah Sassou N’Guesso; le prophète de la mission du Cèdre, William Arsène Yaucat Guendi; et Mgr Pastefort, de l’Eglise orthodoxe autonome d’Afrique, ont pris, le 15 janvier à Brazzaville, l’engagement d’œuvrer pour la promotion des valeurs universelles.

Le serment prêté devant le chairman international de la Fédération universelle pour la paix (FPU) section Congo, Maurice N’Guesso, symbolise l’engagement officiel des nominés à cette organisation non gouvernementale.

Les nominés ont reçu chacun un diplôme, une écharpe, un insigne distinctif et prêté serment pour leur engagement. « C’est un plaisir pour moi car, je pourrais sillonner tous les pays pour prôner la paix et l’amour. Pour promouvoir la vraie paix, il faut commencer par notre pays et combattre tout d’abord le tribalisme qui est ancré dans la ... Lire la suite


Société
Mardi 15 Janvier 2019 - 17:00

Poursuivi à nouveau pour détournement des fonds publics mais cette-fois à la Direction générale du contrôle des marchés publics (DGMP), le procès de Jean Didier Elongo a été renvoyé au 21 janvier à cause de l’absence des avocats de l’Etat, constitué partie civile dans cette affaire.

Après le non-lieu dans l’affaire de détournement présumé de sept cents millions FCFA, liés à la peinture du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville, Jean Didier Elongo est supposé avoir détourné cinquante millions FCFA entre 2009 et 2018 pour le compte de la DGMP. En effet, le ministère public et l’Etat congolais lui reprochent d’avoir créé des emplois fictifs pendant près de dix ans car, les effectifs des agents de la DGMP retenus à cinquante sont passés à cent cinquante travailleurs, sous sa direction.

Répondant à une question des juges lors de ... Lire la suite


Société
Mardi 15 Janvier 2019 - 15:50

La pluie torrentielle qui s'est abbatue la soirée de dimanche jusqu'au matin de lundi à Brazzaville a occasioné des ravages sur les bords de la rivière Tsiémé. Des habitations ont vu leurs portes défoncées par la force de l’eau.

La pluie a été dense et parfois ininterrompue. Au quartier Texaco, dans le sixième arrondissement Talangaï, les habitants ont été surpris par un torrent d’eau, de boue et de détritus qui est monté à environ 1,5 mm et a tout emporté sur son passage. Une femme dans la rue Ngouédi a eu la vie sauve grâce à son mari. « Aux environs de 2 h, mon mari  s’est réveillé et a constaté que la maison s’inondait. Nous ne pouvions plus rester dedans et sommes sortis pour voir ce qu’on pouvait sauver. On pensait qu’on allait mourir », a-t-elle témoigné, avant d'ajouter: « Il est temps que les autorités fassent quelque chose... Lire la suite


Société
Mardi 15 Janvier 2019 - 16:00

Le directeur exécutif de  l'association, Robert Ilunga, estime que la situation post-électorale que traverse actuellement le pays ne devrait pas constituer une occasion pour la population de se laisser manipuler par des discours qui excitent à la haine et à la vengeance.

L'association Les Amis de Nelson Mandela pour les droits de l’homme (ANMDH) a exhorté l'ensemble du peuple congolais au patriotisme, le 14 janvier, à l'occasion d’une conférence de presse animée à son siège à Kinshasa. Elle a appelé les partisans des coalitions politiques Cap sur le changement et Lamuka à bannir toute forme de violence et la haine tribale.

 Robert Ilunga, le directeur exécutif, a souligné à cet effet que la victoire ou la défaite enregistrée par les candidats après les élections ne devrait pas constituer un motif de violence pour que les uns s’attaquent aux autres. Cet ... Lire la suite


Société
Jeudi 17 Janvier 2019 - 20:45

L'ethnologue et responsable du groupe Ndima partage sa vie avec les Aka, une minorité des peuples autochtones du Congo menacée d’extinction. En fervent défenseur de la culture de cette population, il incrimine la non-valorisation de l’école de la forêt au profit de l’intégration des écoles Ora (Observer, réfléchir, agir).

Par définition, l’école de la forêt est, selon Sorel Eta, une pédagogie mise en place par des peuples autochtones afin de transmettre des connaissances et savoir-faire à leurs descendances. Elle se base sur l’écoute, l’observation et l’imitation.  A l’école de la forêt, dit-il, sont enseignées des matières comme la botanique, la zoologie, l’éthologie, la médecine traditionnelle, la pharmacopée, la musique, le chamanisme, la navigation forestière, l’ethnobotanique, la littérature orale… L’apprentissage à ... Lire la suite

Pages