Opinion

  • Éditorial

Choix

Mercredi 18 Janvier 2023 - 9:46

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


A l’approche d’une élection politique, les partis font face à la délicate question du choix de leurs représentants. La tâche leur paraît compliquée tant les critères de sélection ne sont définis ni par la Constitution ni par les textes fondamentaux les régissant.  

Actuellement, les états-majors bougent au Congo parce que les sénatoriales pointent à l’horizon car la date du scrutin sera connue sous peu. En attendant d’être fixés par le ministère de l’Intérieur, de la Décentralisation et du Développement local, les partis politiques multiplient les contacts aussi bien avec leur base qu’avec leurs organes intermédiaires.     

En effet, dans l’imaginaire collectif, les sénatoriales paraissent sans enjeu majeur parce qu’elles ne sont pas un scrutin populaire; les sénateurs étant élus au suffrage universel indirect par les conseillers départementaux et municipaux. Pour certains analystes, c’est un « scrutin de salon » à l’aune duquel on ne peut mesurer le niveau de démocratie d’un Etat.   

Par contre, ces élections comptent beaucoup pour les partis politiques qui ont besoin d’avoir des représentants au Parlement et dans les organes de prise de décisions afin de bénéficier de la subvention de l’Etat prévue par les textes en vigueur.  

Incontestablement, le poids d’une formation politique se mesure non seulement par son implantation territoriale mais également par le nombre de ses représentants dans les institutions électives et les autres sphères décisionnelles. Sa survie en dépend largement. A ce titre, les sénatoriales ne sont pas un rendez-vous anodin.  

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 26/1/2023 | Cri du cœur
▶ 25/1/2023 | IRM
▶ 24/1/2023 | Hommage
▶ 23/1/2023 | Institut
▶ 21/1/2023 | Carte d'identité
▶ 19/1/2023 | Sécurité alimentaire
▶ 19/1/2023 | Sexy ou vulgaire ?
▶ 18/1/2023 | Passage à vide
▶ 18/1/2023 | Choix
▶ 16/1/2023 | Entrepreneuriat agricole