Coopération : la Russie maintient ses engagements en Afrique

Mercredi 2 Décembre 2020 - 18:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Russie, Guéorgui Tchepik a animé le 2 décembre, à Brazzaville, une conférence de presse sur la coopération entre la Russie, l’Afrique et la République du Congo.

« Les sociétés russes sont présentes un peu partout en Afrique. La partie russe s’est structurée pour le développement de cette coopération. Les engagements de la Russie envers l’Afrique ne seront pas reportés. La Russie prend au sérieux la nécessité de coopérer avec l’Afrique qui est le continent de nos amis traditionnels de longues dates », a déclaré l’ambassadeur Guéorgui Tchepik.

« La Russie a fait un grand travail. Conformément aux conclusions du sommet de Sotchi, nous avons créé un partenariat Russie-Afrique. C’est un mécanisme tout à fait nouveau qui doit donner à cette coopération russo-africaine, un caractère plus structuré », a-t-il ajouté.

En 2019, lors du sommet de Sotchi, la Russie avait pris un certain nombre d’engagements pour accompagner l’Afrique, notamment dans la construction des infrastructures. Pour le diplomate russe, le sommet de Sotchi est appelé à ouvrir un nouveau chapitre dans les relations entre la Russie et l’Afrique. Selon le représentant diplomatique russe, avant le sommet Russie-Afrique de 2022, les consultations politiques annuelles auront lieu entre les ministres des Affaires étrangères des deux parties. Signalons que les premières consultations ont eu lieu en juillet denier, par visio-conférence.

« En ce moment, le niveau d’échange commercial entre la Russie et l’Afrique s’élève à un milliard de dollars. C’est un bon résultat, mais beaucoup reste à faire pour améliorer ce chiffre », a indiqué l’ambassadeur de Russie, qui n’a pas manqué de rappeler la contribution « significative » de son pays en Afrique dans le domaine de la santé, notamment dans la lutte contre les maladies infectieuses comme Ebola et la Covid-19. La Russie, a-t-il dit, « est parmi les premiers à réagir à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2015 où elle a débloqué soixante millions de dollars. En Guinée, elle a déployé une brigade anti-Covid-19 et un hôpital de campagne militaires ». Pour lui, « le soutien russe sera efficace pour combattre ce fléau ».

Toujours dans le cadre de la coopération entre la Russie et l’Afrique, il a aussi évoqué la formation des cadres. Au titre de l’année 2020-2021, mille huit cent cinquante étudiants africains ont été inscrits dans les universités russes. Au total, plus de vingt-mille étudiants africains étudient actuellement en Russie. « Il ne s’agit que des étudiants civils. Nous formons également les policiers, les militaires et le personnel spécialisé dans le maintien de la paix », a précisé l’ambassadeur.

La coopération Russie-Congo au beau fixe

Concernant la coopération entre les deux pays, il a notifié la construction de l’oléoduc Pointe-Noire -Brazzaville - Ouesso. Il s’agit d’un projet « très important », a dit l'ambassadeur poursuivant que « ... nous avançons rapidement vers les choses pratiques. J’espère que très bientôt on va passer à la construction de cet oléoduc ».

Dans le domaine de l’éducation et de l’action humanitaire, il a indiqué que « la coopération va bien ». Pour aider les étudiants congolais qui n’ont pas pu effectuer le déplacement cette année, au mois d’octobre en Russie, en raison de la pandémie, le centre culturel russe a mis en place un dispositif des cours accélérés de la langue Russe.

Répondant à la question sur l’apport de son pays dans le processus électoral au Congo, Guéorgui Tchepik a fait savoir que « la Russie souhaite un bon déroulement des élections au Congo. C’est un pays ami à qui on ne souhaite que du bien. Si le Congo veut la présence des observateurs russes, l’ambassade transmettra la demande à Moscou. La Russie ne s’ingère pas dans les affaires des pays amis. C’est une affaire interne, nous respectons la souveraineté du Congo ».

Yvette Reine Nzaba

Légendes et crédits photo : 

-Guéorgui Tchepik crédit photo adiac

Notification: 

Non