Covid-19 : le comité multisectoriel de riposte évalue la deuxième vague de la pandémie

Lundi 30 Novembre 2020 - 14:59

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les membres du comité de riposte de la pandémie du coronavirus ont tenu une réunion, le 28 novembre, à l'hôtel du gouvernement sous la conduite du Premier ministre au cours de laquelle il a été décidé le renforcement des mesures barrières pour endiguer cette deuxième vague qui s’annonce plus grave que la première.

 

Le comité de riposte qui se dit préoccupé par cette deuxième vague entend mettre toutes les batteries en marche pour que cette vague soit la moins meurtrière et que le pays ne vive pas un reconfinement surtout en cette période de festivités de fin d’année.   Au cours de la même réunion, le comité s'est fixé l'objectif d’harmoniser les vues de différents responsables qui ont été amenés à faire des propositions, au Premier ministre en tant que président du Comité de riposte. Ces propositions devraient recevoir la sanction du Comité multisectoriel de riposte à la covid-19.

Les membres du comité de riposte ont tous étaient d’accord que les mesures qui seront bientôt annoncées seront à la hauteur de l’aggravation de la situation. « Des propositions de mesures de renforcement de la prévention, notamment les gestes barrières, ont été étudiées et, pour certaines adoptées. D’autres propositions doivent encore être affinées en début de cette semaine, avant d’être soumises au chef de l’Etat pour recevoir son approbation », a expliqué le ministre d’Etat à la Communication et Médias, Jolino Diwampovesa Makelele, qui a par ailleurs indiqué que tout le monde a pris connaissance de l’aggravation de la situation et des mesures qui seront annoncées seront à la hauteur de cette aggravation.

Pour sa part, Dr Jean-Jacques Muyembe, secrétaire technique de la riposte à la covid-19, a fait planer la menace d’un reconfinement. Pour éviter cette situation, il a une fois de plus invité la population au respect strict des mesures barrières pour se protéger contre la deuxième vague annoncée de la covid-19. « Si les Congolais ne souhaitent pas être reconfinés et subir toutes les conséquences qui vont avec, le respect des mesures barrières s’imposent », a-t-il insisté.

Blandine Lusimana

Légendes et crédits photo : 

le virus de la covid-19

Notification: 

Non