Opinion

  • Éditorial

Egaliser

Jeudi 1 Décembre 2022 - 18:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Il nous reste à peine sept années pour concrétiser la promesse de bouter hors de la planète le VIH-sida. Le délai universel de 2030 semble désormais provisoire au regard des facteurs patents qui prouvent que la maladie détient encore un fort potentiel de nuisance et de morbidité. Le péché ? Les inégalités de la riposte qui bloquent le progrès. Ce n’est plus un doute ! Alors que le monde a célébré la Journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre, avec des activités tout au long de ce mois complexe, l’appel strident lancé est celui d’adopter des actions pratiques sûres qui aideront à mettre fin au sida. Sommes-nous réellement prêts à y faire face ? Oui, si nos pays, même confrontés déjà à d’autres crises financières et sanitaires, acceptent d’égaliser la disponibilité, la qualité du traitement, le dépistage et la prévention du VIH.

Egaliser, comme le souligne la campagne de cette année, c’est inciter les Etats à plus de ressources financières dans la riposte au sida. Mais l’argent ne suffit pas ! Pour lutter contre la stigmatisation et l’exclusion auxquelles sont confrontées les personnes vivant avec le VIH, en particulier la population marginalisée, nos pays doivent repenser les lois et les politiques pour libérer la parole et briser la flétrissure qui semble garder en silence des millions de malades sans traitement. La fin du sida est possible, si nous égalisons.

Les Dépêches du Bassin du Congo

Edition: 

Édition du Samedi (SA)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 3/2/2023 | Demi-teinte
▶ 3/2/2023 | Aide
▶ 2/2/2023 | A nos langues !
▶ 1/2/2023 | Archives
▶ 30/1/2023 | Euphorie
▶ 28/1/2023 | Lumière...
▶ 26/1/2023 | Cri du cœur
▶ 25/1/2023 | IRM
▶ 24/1/2023 | Hommage
▶ 23/1/2023 | Institut